OL-PSG : Aulas se fait rappeler la loi par le Préfet

OL-PSG : Aulas se fait rappeler la loi par le Préfet

Jean-Michel Aulas, pas souvent verni quand il s’en prend aux instances ces derniers temps, a trouvé une nouvelle bataille à mener en vue de dimanche.

Profitant des incertitudes autour de la fameuse jauge des 5000 spectateurs, le président de l’Olympique Lyonnais espère bien pouvoir convier tous ses abonnés, à savoir 20.000 spectateurs. Un sacré mouvement de curseur que ne cautionne par le Préfet du Rhône, interpellé par Jean-Michel Aulas et qui pourrait avoir le fin mot dans cette histoire. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

« J’ai reçu le président Aulas mercredi pour lui dire que la jauge était très clairement indiquée à 5 000. Pour le moment, c'est sur cette base-là que nous organisons le match de la fin de la semaine. Pour le moment, il n'est pas question d'aller au-delà de 5000 », a prévenu Pascal Mailhos, qui ne laisse guère d’espoir à l’OL de pouvoir remplir un peu plus copieusement son Groupama Stadium. Pour le moment, le club rhodanien n’a pas prévenu ses abonnés au sujet du match de dimanche, espérant jusqu’au bout leur permettre de venir en totalité au stade. Dans le cas contraire, si la jauge des 5000 personnes était maintenu, le club lyonnais pourrait tout simplement décider de jouer à huis-clos, histoire de ne pas ouvrir le stade pour aussi peu de monde, ce qui aurait un coût financière en plus de la perte de billetterie. La position de Pascal Mailhos aura toutefois du mal à s’infléchir, le Préfet étant pour un renforcement drastique des mesures pour contrer l’épidémie, et il a notamment remis au goût du jour le port du masque en extérieur. 

Il reste à savoir si le match aura également lieu, les cas de Covid se multiplient en Ligue 1, et si l’OL a surtout été touché en décembre, c’est au PSG désormais que l’on retrouve plusieurs cas.