OL : Peter Bosz rame, Rudi Garcia se prend un tacle perdu

OL : Peter Bosz rame, Rudi Garcia se prend un tacle perdu

Icon Sport

Même s’il a percé au plus niveau européen sous les ordres de Rudi Garcia à l’Olympique Lyonnais, Maxence Caqueret préfère quand même son nouvel entraîneur, Peter Bosz.

Les joueurs de foot passent vite à autre chose. Du côté de Lyon, Rudi Garcia n’est regretté par personne ou presque. En froid avec les supporters dès son arrivée à Lyon en 2019, pour son passé sur le banc de l’OM, le technicien français n’a pas non plus laissé un grand souvenir dans le vestiaire rhodanien. Puisque dès son départ l’été dernier, les langues se sont vite déliées et le clan des Brésiliens était notamment monté au front pour défendre Juninho et attaquer Garcia, dans la petite guéguerre qui opposait les deux hommes. Si Maxence Caqueret n’est pas allé jusqu’à détruire son ancien coach, avec lequel il s’est révélé aux yeux du grand public lors du Final 8 de la Ligue des Champions en 2020, l'international Espoirs français a quand même bien rabaissé Garcia par rapport à Peter Bosz. Il faut dire que depuis son arrivée estivale, le coach néerlandais fait complètement l'unanimité, grâce à son jeu offensif et son exigence. Et ce n’est pas Caqueret qui contredit cela. 

Bosz « a ramené quelque chose de nouveau, quelque chose qui manquait »

« J'ai vu directement la différence avec ce nouveau coach. Il a ramené quelque chose de nouveau, quelque chose qui manquait je pense : cette culture de la gagne, cette envie de se battre ensemble. C'est quelque chose qu'on a retrouvé cette année, et c'est très important pour gagner des titres et des trophées. La philosophie de jeu du coach, c’est une tactique qui me correspond. J'aime beaucoup avoir le ballon, j'ai un assez bon volume de jeu, donc ça marche bien avec mes caractéristiques. Et quand ça marche, je suis le plus content. Il faut laisser le temps au temps, c'est encore récent. Il y a eu beaucoup d'améliorations, mais il manque encore de petites choses pour évoluer. Mais je pense qu'on est sur la bonne voie, et qu'on va faire de belles choses cette année », a lancé, sur RMC, le milieu de 21 ans, qui sait pourtant que les résultats du Lyon de Bosz ne sont pour l’instant pas à la hauteur des attentes en L1...