OL : Moussa Dembélé dénonce sa fausse image

OL : Moussa Dembélé dénonce sa fausse image

Icon Sport

Efficace depuis le début de l’année civile, Moussa Dembélé possède des statistiques flatteuses. Mais l’attaquant de l’Olympique Lyonnais refuse d’être considéré comme un simple buteur.

Etant donné l’échec dans la course au podium de Ligue 1, Moussa Dembélé ne peut se satisfaire de sa saison. Il n’empêche que l’attaquant de l’Olympique Lyonnais s’est démarqué pendant la phase retour. Depuis le début de l’année civile, l’ancien joueur de l'Atlético Madrid totalise 16 buts en championnat, soit le meilleur total en Europe à égalité avec Robert Lewandowski et Kylian Mbappé. En revanche, le Gone les dépasse au niveau de l’efficacité, lui qui marque toutes les 4 frappes, contre 4,3 pour le Polonais et 5,5 pour le Parisien.

Des statistiques flatteuses dont Moussa Dembélé a pris connaissance, sans pour autant s’en vanter. « Je regarde sans regarder, a confié le Lyonnais à beIN Sports. Après, le plus important c'est de gagner des matchs. Le football c'est un sport collectif, donc je fais tout pour aider mes coéquipiers en marquant des buts, ça fait partie de mon boulot. J'essaye de le faire du mieux que je peux. Après, c'est sûr que la saison ne s'est pas déroulée comme on le voulait mais physiquement et mentalement, je me sens bien. »

Au-delà de ses buts, Moussa Dembélé s’est effectivement distingué dans le jeu, là où ses détracteurs le pointent parfois du doigt. « Cela fait partie de ma palette, s’est-il défendu. C'est ce que je faisais beaucoup au Celtic. Après ça dépend de ce que le coach demande. Dernièrement, il m'a demandé de me libérer dans mes mouvements donc j'essaye de décrocher plus, d'aller chercher les ballons et de faire jouer mes coéquipiers. C'est bien de marquer mais c'est aussi bien de faire des passes décisives ou des avant-dernières passes. »

Dembélé en leader

Des statistiques, une contribution au jeu de son équipe, mais aussi un statut de vice-capitaine assumé ont permis à l’avant-centre de s’affirmer à Lyon. « Le brassard ne fait pas forcément de toi un capitaine. Il faut avoir le charisme, savoir être juste, aider ses coéquipiers et pousser tout le monde dans le droit chemin et vers le but ultime. Mais c'est sûr que ça fait plaisir de l'avoir, c'est aussi une marque de confiance du coach que j'apprécie beaucoup », a savouré Moussa Dembélé, pourtant annoncé sur le départ à un an de la fin de son contrat.