OL : Mercato et PSG, Aulas passe à l’attaque !

OL : Mercato et PSG, Aulas passe à l’attaque !

Photo Icon Sport

Le marché des transferts s’accélère sérieusement à Lyon, puisqu’il pourrait y avoir trois nouveaux défenseurs dans l’effectif d’ici la fin de la semaine.

Après Rybus, Nkoulou va s’engager et Mammana devrait suivre. De quoi satisfaire Jean-Michel Aulas, qui a annoncé sur RMC qu’il allait désormais se concentrer sur l’attaque. « On va finaliser une défense complémentaire. Nicolas (N’Koulou) va signer trois ou quatre ans à Lyon demain matin. On a complété le dispositif avec Rybus, arrière gauche. On va faire un autre défenseur central assez rapidement car on va perdre Koné et Lindsey Rose. Il y aura une ou deux arrivées du côté des attaquants en fonction de ce qui va se passer. On n’imagine pas perdre de joueurs sur la ligne d’attaque, dont Alexandre Lacazette, dans les semaines qui viennent », a prévenu le président lyonnais, certain que les offres pour son buteur seront toutes repoussées. Mêmes les plus folles, y compris du PSG ?

Probablement car Jean-Michel Aulas avait d’ores et déjà fait savoir qu’il ne vendrait pas Lacazette à Paris, et en a donc profité pour rajouter une énième couche sur le champion de France, accusé de jeter de l’argent par les fenêtres avec son changement d’entraineur à un coût exorbitant. « C’est de la concurrence déloyale. On avait déjà à faire face à un apport d’un gouvernement dans un contexte qui devient inégalitaire. Quand vous avez 150 à 200 millions d’argent déversés qui viennent d’un gouvernement, vous ne pouvez pas lutter, construire une identité concurrentielle qui fait qu’à tout moment, tout est possible. Quand tout est possible, on crée le suspense, l’envie des supporters et la valeur en termes de droits TV. Je suis heureux que le PSG ait la plus belle équipe sur le papier mais inquiet qu’on soit dans un contexte concurrentiel qui aura du mal à s’exprimer si le fossé est trop important entre les équipes. Ce n’est pas bon pour le football français », a prévenu le dirigeant rhodanien, qui avait pourtant annoncé en 2011, lors de l’arrivée de QSI, que les Qataris avaient sauvé non seulement le PSG, mais aussi le football français. Quatre titres de champions plus tard, dont le dernier avec une avance de 31 longueurs…