OL : Martial et Ribéry ? C'était tout pour Azmoun

OL : Martial et Ribéry ? C'était tout pour Azmoun

Icon Sport

Dans la dernière ligne droite du mercato, l’OL a réalisé un très joli coup avec la signature de Jérôme Boateng, libre depuis son départ du Bayern Munich.

Peter Bosz avait impérativement besoin d’un renfort en défense centrale, il le tient avec le champion du monde 2014, qui s’est engagé pour les deux prochaines saisons en faveur de Lyon. Lors de la dernière journée du mercato, certains supporters de l’OL ont également espéré une recrue surprise en attaque. Il faut dire que des rumeurs assez farfelues ont circulé le 31 août. Anthony Martial et Franck Ribéry ont notamment été cités comme des potentielles recrues de l’Olympique Lyonnais. Mais dans l’After Foot sur RMC, Edward Jay a expliqué que ces dossiers n’étaient pas remontés jusqu’à lui et qu’il était peu probable que l’OL se soit penché sur l’ancien Marseillais et sur l’attaquant de Manchester United.

Un renfort en attaque cet hiver ?

Dans le secteur offensif, la priorité de Peter Bosz se nommait Sardar Azmoun et jusqu’au bout du bout, l’OL a espéré un revirement de situation avec un transfert de l’international iranien du Zénith Saint-Pétersbourg. Finalement, le club russe a bloqué son attaquant de 26 ans, officiellement car il n’avait pas le temps de le remplacer avec un joueur de qualité équivalente dans la dernière ligne droite du mercato. Reste maintenant à voir si l’OL tentera de nouveau sa chance lors du mercato hivernal. Cela est possible dans la mesure où les Gones pourraient perdre jusqu’à trois attaquants au mois de janvier avec la CAN : Tino Kadewere, Islam Slimani et Karl Toko-Ekambi. Un renfort en attaque cet hiver, Jean-Michel Aulas a d’ailleurs ouvert la porte à cette possibilité lors de la conférence de presse de présentation de Jérôme Boateng mercredi après-midi au Groupama Stadium. De quoi faire rêver les supporters de l’OL, mais sans doute pas avec Franck Ribéry ou Anthony Martial…