Jean-Michel Aulas : Une mystérieuse promesse au mercato

Jean-Michel Aulas : Une mystérieuse promesse au mercato

Jean-Michel Aulas ne masquait pas son plaisir au moment de la présentation de Jérôme Boateng. Et s'il est évidemment resté sur ses intentions, le président de Lyon a laissé entendre que le mercato d'hiver était déjà dans les esprits.

Les supporters de Lyonnais ont longtemps craint que le marché des transferts de leur équipe préférée tourne au fiasco, car si de nombreuses pistes ont été évoquées, aucune ne se concrétisait. Mais en s’offrant Shaqiri, Emerson et Boateng, tout en affichant un bilan financier très positif, Jean-Michel Aulas a redonné le sourire aux fans de l’OL, Peter Bosz ayant déjà réussi à redonner le moral à tout le Groupama Stadium. Et comme si cela ne suffisait pas, dressant le bilan de ce marché estival 2021, le président de l’Olympique Lyonnais a clairement laissé sous-entendre que pour le mercato d’hiver, Juninho et Bosz avaient déjà des idées qui s’étaient concrétisées.

Lyon a déjà un attaquant en tête pour le mercato d'hiver ?

Sans donner des noms, Jean-Michel Aulas a reconnu que l’OL avait pris un peu d’avance. « Même s’il a été tardif pour certains, le mercato a été conforme à ce que nous souhaitions. On a démontré par le terrain que l’OL n’avait pas de problèmes financiers à court terme. Il n’y a pas eu de chou blanc mais de l’efficacité et beaucoup de professionnalisme pour recruter les trois joueurs majeurs qui sont arrivés dernièrement. Nous voilà armés. On a énormément d’internationaux de pays différents. Il y a un sujet sur les attaquants du fait de la CAN en janvier, mais rien ne vous dit qu’on n’a pas négocié un certain nombre de choses pour janvier dans le secteur offensif. La priorité était de trouver les joueurs que souhaitait Peter Bosz. On a fait beaucoup de réunions pour adapter les besoins. Il y avait matière à réagir. Il n’y a pas de frustration. Il y en aura en janvier au moment de la CAN si on n’a pas complété le dispositif. Mais rien ne vous dit qu’on ne le fera pas, au contraire. Je peux vous dire qu’on fera un certain nombre de choses », a prévenu le patron de l’Olympique Lyonnais.