OL : Malte, huis-clos, PSG, le point Coronavirus d’Aulas

OL : Malte, huis-clos, PSG, le point Coronavirus d’Aulas

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a abordé la situation du football en Europe, avec le retour de la Ligue des Champions et la lutte dans les pays pour contrer la propagation du Coronavirus.

En ce qui concerne le football, les regards sont tournés vers le match entre le PSG et le Borussia Dortmund, qui aura lieu à huis-clos ce mercredi. Mais dans une semaine, l’OL pourrait connaitre un déroulement similaire, puisque c’est vers un match sans public que Lyon se dirige pour son retour face à la Juventus. Des mesures exceptionnelles et qui inspirent bien évidemment la plus grande prudence à Jean-Michel Aulas, qui a tout de même un peu de mal à comprendre les nuances entre les rencontres qui peuvent et ne peuvent pas avoir lieu sur le sol italien. En tout cas, il en a profité pour apporter son soutien au PSG dans sa confrontation avec le Borussia Dortmund.

« C'est une décision à géométrie variable puisqu'il semble que seuls les matchs du championnat italien soient concernés. Par contre, les matchs internationaux ne sembleraient pas concernés et pour l'instant, le match contre la Juventus est toujours maintenu. Pour l'instant, il est prévu à la Juventus. La Juve a joué à huis clos face à l'Inter Milan dimanche dans son stade. Pour le moment, on en est là. Je pense que chaque jour apporte son lot d'informations qui est différent. On a une équipe de Youth League qui est aujourd'hui à Florence et qui, apparemment, va jouer son match de huitième de finale de Youth League contre l'Atalanta Bergame. Il semblerait qu'il y ait une différenciation entre les matchs nationaux et les internationaux. Si on est forcé de jouer ? On est obligé, on n'a pas le choix, l'UEFA suit à la lettre les décisions et les décrets de chaque pays. Pour l'Italie, ce sera probablement à Turin. Au pire, il avait été envisagé de jouer à Malte à huis clos. On est dans l'indécision la plus totale. On est prêt à tout accepter dans la mesure où c’est une fête fantastique de pouvoir jouer un match retour contre la Juventus. On a eu la chance et l’opportunité de gagner le premier match, donc le retour sera décisif. Il peut permettre à Lyon de se qualifier, comme j’espère le PSG le fera mercredi », a livré le président de l’OL, de passage dans les studios de BFM TV.