OL : Lyon contraint de repousser son futur à plus tard

OL : Lyon contraint de repousser son futur à plus tard

Photo Icon Sport

Tout comme les professionnels, le centre de formation de l'Olympique Lyonnais est à l'arrêt. Et forcément les décisions pour le futur de certains jeunes sont reportées. 

L’Olympique Lyonnais n’a pas fini sa saison en Ligue 1 et en Ligue des champions, et nul ne sait si le club de Jean-Michel Aulas pourra le faire. Mais il y a un secteur où cet arrêt brutal est également important, c’est évidemment pour le centre de formation, qui est la mine d’or de l’OL depuis de nombreuses années. Si la priorité numéro 1 a été de permettre aux jeunes pépites de Lyon de rentrer en sécurité chez eux au moment où le confinement a été mis en place, du côté des responsables de l’académie lyonnaise on doit désormais s’adapter à cette situation inédite. Car si l’Olympique Lyonnais a déjà une idée sur les joueurs qui resteront à l’avenir, il lui est impossible de « recruter ».

Dans Le Progrès, le directeur du centre de formation de l’OL avoue que cela est forcément problématique. « Et à cette période, on a fait 75 % de la saison. On avait déjà une idée sur l’avenir des joueurs, une bonne lecture de ce qui allait se passer. C’est un fait, on est un peu décalé dans le temps. Normalement, on en sait plus à la mi-avril. Pour le recrutement, c’est un peu plus compliqué. On connaît les joueurs que l’on veut engager. Mais le timing a changé. C’est bien d’avoir des engagements, mais après, il faut rencontrer les familles, il faut qu’elles visitent l’Académie, que nous leur donnions encore des éléments sur notre fonctionnement, qu’elles apprennent à découvrir l’Olympique Lyonnais », confie Jean-François Vuilliez, qui doit désormais patienter comme tout le monde.