OL : Lyon attaque la LFP devant le Conseil d'Etat

OL : Lyon attaque la LFP devant le Conseil d'Etat

Photo Icon Sport

Le tribunal administratif de Paris ayant rejeté le recours de l'OL, Amiens et le TFC sur la forme, sans étudier le fond, Lyon va saisir le Conseil d'Etat.

La Ligue de Football Professionnel n'a pas traîné pour crier victoire vendredi lorsqu'elle a appris que le tribunal administratif de Paris rejetait le recours déposé par Lyon, Amiens et Toulouse, même si ce succès portait plus sur la forme du recours des trois clubs qui contestent la décision de la LFP de cesse le Championnat. Mais l'affaire n'en restera pas là, puisque le tribunal parisien a évidemment rappelé que l'OL, l'ASC et le TFC devaient plutôt se tourner vers le Conseil d'Etat afin d'avoir une réponse sur le fond. Et Jean-Michel Aulas a d'ores et déjà prévenu que, dès lundi, l'Olympique Lyonnais allait saisir la plus haute juridiction administrative française afin d'aller au bout de sa démarche. Car la décision du Conseil d'Etat sera cette fois définitive. Une position qu'Amiens va imiter.

Dans un communiqué, l'OL s'est également étonné de la réaction rapide de la LFP, le divorce semblant désormais total entre le club de Jean-Michel Aulas et cette instance, qui est en train de montrer ses limites en cette période de crise. « L’Olympique Lyonnais a pris acte du fait que le Tribunal Administratif de Paris s’était déclaré incompétent sur la forme concernant les recours introduits par l’OL à la suite des décisions prises par le Conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier. Le Tribunal Administratif a déclaré que ces décisions ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État, seul compétent pour juger des actes de nature réglementaire pris par les autorités à compétence nationale telles que la LFP. Même si la décision du Conseil d’Administration lui faisait directement grief notamment sur l’adoption du classement, ce qui était confirmé par plusieurs jurisprudences, l’Olympique Lyonnais prend acte de la position du Tribunal Administratif de Paris, et dès lundi matin, saisira le Conseil d’Etat, seul compétent en premier et dernier ressort. L’Olympique Lyonnais est toutefois surpris que la LFP se réjouisse dès vendredi soir de la position du Tribunal Administratif alors que celui-ci ne s’est en aucun cas prononcé sur le bien-fondé de sa demande ! Cela ne change donc en aucun cas la nature et le fondement des recours introduits par l’Olympique Lyonnais », précise l'OL qui ne s'avoue donc pas encore vaincu. Tout cela alors que l'ensemble ou presque des championnats européens va reprendre, sauf la Ligue 1.