OL : Lyon accepte de s’affaiblir pour la reprise

OL : Lyon accepte de s’affaiblir pour la reprise

Nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Peter Bosz ne pourra pas compter sur l’intégralité de son effectif pour la reprise de la Ligue 1. Ses dirigeants ont en effet accepté de se priver de trois joueurs. Et la liste pourrait s’allonger.

Noël Le Graët est tout de suite intervenu pour dissiper les doutes. Pour le président de la Fédération Française de Football, les Bleuets n’auront pas à déclarer forfait avant les Jeux Olympiques à Tokyo. « Même pas en rêve », a lâché le dirigeant, qui a tout de même reconnu au micro de beIN Sports qu’il était « difficile de trouver des joueurs parce que certains clubs ont un peu de mal à les lâcher ». Mais ce n’est pas le cas de l’Olympique Lyonnais.

Trois absences à prévoir au milieu

Contrairement au Paris Saint-Germain, à Lille, au Stade Rennais ou à l’AS Monaco, le club rhodanien accepte de libérer ses joueurs convoqués pour disputer les Jeux Olympiques du 21 juillet au 7 août, et ce même si la FIFA laisse la possibilité aux clubs de retenir leurs éléments. Ainsi, Maxence Caqueret et Houssem Aouar ont de grandes chances de rejoindre l’équipe de France Espoirs et son sélectionneur Sylvain Ripoll qui n’a pas beaucoup d’autres choix. Rappelons aussi que le Brésilien Bruno Guimarães s’envolera pour le Japon afin de défendre les couleurs de son pays.

Bientôt un quatrième Gone appelé ?

Alors à moins que la France et le Brésil soient rapidement éliminés, l’entrejeu de l’Olympique Lyonnais sera affaibli lors de la 1ère journée de Ligue 1 prévue le week-end du vendredi 6 août. En fonction du parcours des uns et des autres, les absences pourraient même se prolonger. Apparemment, Lyon accepte cette contrainte sachant que Melvin Bard a aussi des chances d’être appelé pour compenser les absences des Rennais Faitout Maouassa et Adrien Truffert.