OL : Lyon a refusé Boulaye Dia

OL : Lyon a refusé Boulaye Dia

Buteur attitré du Stade de Reims, Boulaye Dia a signé à Villarreal cet été. L'OL n'a pas donné suite alors que Peter Bosz cherche un avant-centre.

Nouvel entraineur de l’Olympique Lyonnais, Peter Bosz ne se montre pas trop gourmand en ce qui concerne le marché des transferts. Le Néerlandais a besoin d’un gardien et d’un avant-centre, et n’a pour le moment aucun des deux. Et ce n’est pas parti pour changer dans les prochains jours, sachant qu’aucun dossier n’est sur le point d’être finalisé. La situation est bloquée concernant André Onana, en raison d’un désaccord majeur avec l’Ajax Amsterdam. Pour l’attaquant, l’OL a surtout besoin de vendre avant d’acheter, et cela ne devrait pas bouger avant que le mois d’août soit bien avancé. La preuve, Jean-Michel Aulas a refusé de s’activer pour lâcher 15 ME et faire signer Boulaye Dia, qui a finalement pris la direction de Villarreal. C’est ce que révèle son agent dans les colonnes du Progrès ce jeudi. 

« Je l’ai proposé d’abord à l’OL c’est normal. Sans succès. Galtier le voulait mais comme son officialisation à Nice a tardé, Villarreal a été plus rapide pour l’engager à 15 millions. Ce sont les affaires », a expliqué l’agent de joueurs, qui a placé le franco-sénégalais en Liga, où les investissements se font beaucoup plus rapidement qu’en France. Le marché tricolore est en effet quasiment à l’arrêt en dehors du PSG et de l’OM, et cela risque une nouvelle fois de se décanter très tardivement, quand la saison sera déjà lancée. « J’ai des appels tous les jours, mais il n’y a pas d’acheteur. Plein de joueurs n’ont pas de clubs. Et certains ne parviennent pas à être transférés. Les prix ont énormément baissé. On est dans une vraie bulle de crise avec des risques de ventes à perte », a confirmé Frédéric Guerra. L’OL, qui avait pris de bonnes habitudes à ce niveau en se renforçant rapidement, ne devrait pas y échapper, même si pour le moment, Peter Bosz n’a pas encore tapé du poing sur la table à ce sujet.