OL : Luiz Gustavo, la fausse piste du mercato ?

OL : Luiz Gustavo, la fausse piste du mercato ?

Photo Icon Sport

Ancien taulier de l'OM, Luiz Gustavo est dans le viseur de l'OL pour cet été. Un recrutement extrêmement cher. 

A la recherche d’un leader dans le secteur défensif, l’Olympique Lyonnais continue de travailler sur l’un de ses objectifs majeurs de cet été. Les performances de Marcelo et de Joachim Andersen ne rassurent pas les dirigeants de l’OL, qui ont envie de faire signer un défenseur de premier plan. Mais au milieu de terrain également, un besoin a été identifié avec le départ de Lucas Tousart, qui malgré son jeune âge était tout de même un taulier du club. Pour le remplacer, le jeune Maxence Caqueret n’est pas perçu comme suffisant, et l’arrivée de Luiz Gustavo est à l’étude dans les bureaux lyonnais. Le Brésilien a l’avantage de bien connaitre le championnat de France après son passage en Ligue 1, et a tout pour être un leader de vestiaire exemplaire sur le terrain au niveau de la qualité technique et de la combativité. Mais cette idée révélée par L’Equipe a tout de même de grandes chances de tomber à l’eau, ou d’être un nom jeté pour faire parler pendant que les recruteurs travaillent sur d’autres pistes.

Car à 33 ans, l’ancien du Bayern Munich possède un salaire hors-norme à Fenerbahçe, où il a encore trois ans de contrat. Niveau transfert, ce ne sera donc pas gagné non plus. Financièrement, Jean-Michel Aulas aurait confié en interne que le bouclage de cette opération lui semblait impossible. En plus de cela, si Luiz Gustavo connait en effet Rudi Garcia pour l’avoir eu à l’OM, la fin de leur collaboration avait été catastrophique, le Brésilien se plaignant d’avoir été utilisé trop souvent en défense centrale, et que cela avait nuit à son niveau de performance, le dépannage s’étant transformé en  utilisation permanente. Voir ce duo se reformer parait donc assez improbable, en plus du fait que le milieu de terrain, très apprécié à l’OM, écoperait sérieusement son image en signant à l’OL, même s’il ne serait pas le premier à faire ce trajet.