OL : Lucas Paqueta reste à Lyon, le coup de tonnerre ?

OL : Lucas Paqueta reste à Lyon, le coup de tonnerre ?

Icon Sport

Titulaire samedi soir avec l'Olympique Lyonnais, Lucas Paqueta est annoncé sur le départ. Mais finalement les choses pourraient radicalement changer pour le milieu de terrain brésilien de l'OL.

Depuis des semaines, les rumeurs envoient Lucas Paqueta ailleurs qu’à l’Olympique Lyonnais, et notamment en Premier League. Arsenal, Newcastle ou bien encore Tottenham, les clubs anglais susceptibles d’accueillir le meneur brésilien sont légions. Même s’il a encore trois ans de contrat avec l’OL, le joueur de 24 ans est une formidable opportunité pour le club de Jean-Michel Aulas de remplir ses caisses, puisque l’on évoquait un possible transfert de Lucas Paqueta autour de 60 millions d’euros pour celui qui avait été acheté 20 millions d’euros il y a deux ans à l’AC Milan. Cependant, un petit parfum de revirement flotte ce dimanche au-dessus du Groupama Stadium concernant l’international brésilien. Et cela pourrait être en relation à la fois avec un constat sportif, mais également avec la venue de John Textor aux commandes de l’Olympique Lyonnais, ce dernier ayant injecté du cash dans le mercato.

Lucas Paqueta parti pour rester à l'OL ?

Peter Bosz le constate comme tout le monde, l’association entre Lucas Paqueta et Alexandre Lacazette fonctionne, et cela s’est concrétisé par l’ouverture du score du Général contre l’Inter. Et c’est peu dire qu’un duo Lacazette-Paqueta peut faire très mal cette saison en Ligue 1. Selon Hugo Guillemet, tout cela pourrait pousser Jean-Michel Aulas et John Textor à faire marche arrière dans la volonté de transférer Paqueta lors de ce mercato, « surtout qu’ils peuvent désormais se le permettre », précise le journaliste de L’Equipe. Une décision qui pourrait être un sacré coup de tonnerre dans le ciel lyonnais, où l’on ne comptait plus trop sur le milieu de terrain brésilien une fois le marché des transferts terminé. A un mois jour pour jour du deadline day, l'OLL doit désormais faire le bon choix au moment où le match contre l'Inter a suscité de gros espoirs.