OL : Lopes suspendu 3 matchs ? Il avoue « avoir fait de la merde »

OL : Lopes suspendu 3 matchs ? Il avoue « avoir fait de la merde »

Icon Sport

Expulsé vendredi soir lors du premier match de l'Olympique Lyonnais en Ligue 1, Anthony Lopes sait qu'il risque gros devant la commission de discipline de la LFP. Le gardien de but de l'OL est sous le choc.

Peter Bosz n’a pas voulu trop en dire après la victoire de son équipe contre Ajaccio, mais c’est une évidence, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais n’a pas apprécié de voir son équipe réduite très rapidement à dix après la sortie kamikaze d’Anthony Lopes. Pour l’entraîneur néerlandais, qui l’an passé avait tenté de faire venir André Onana à l’OL, il ne fallait pas enfoncer un peu plus la tête de son gardien de but sous l’eau. Car Lopes a très mal vécu cette séquence, le portier international portugais de Lyon avouant avoir commis une grosse faute. « J'ai fait de la merde », a plusieurs fois répété le joueur à ses coéquipiers, explique le quotidien sportif, tandis que Johann Lepenant avouait que son coéquipier s’était excusé après du vestiaire et semblait réellement touché par sa faute et ce qu’elle a failli coûter à l’Olympique Lyonnais. Car lorsque mercredi, la commission de discipline de la LFP va se pencher sur le cas d'Anthony Lopes, la sanction pourrait être forte.

Anthony Lopes touché, Lyon lui pardonne

Même si le gardien de but de l’OL n’a été expulsé que deux fois dans sa carrière en Ligue 1, sa faute à l’encontre de Mounaïm El-Idrissy est suffisamment spectaculaire et grossière pour lui coûter trois matchs de suspension. Car l'arbitre l’a expulsé pour cela et pas pour avoir annihilé une action de but, ce qui ne lui aurait alors coûté qu'un match. Hugo Guillemet précise par ailleurs qu’avec seulement deux cartons rouges en carrière, alors que Lopes arrive à ses 400 matches en Ligue 1, un de ces trois matchs de suspension pourrait être avec sursis. Pour faire entendre sa voix, le gardien de but de l’Olympique Lyonnais fera le déplacement jusqu’au siège de la Ligue de Football Professionnel, pour plaider sa cause. En attendant, Peter Bosz devra donc se passer au moins contre Lorient et Troyes.