OL : Les bugs d'Anthony Lopes, une étonnante explication

OL : Les bugs d'Anthony Lopes, une étonnante explication

Icon Sport

Coupable d’une sortie dangereuse contre l’AC Ajaccio (2-1) vendredi, Anthony Lopes fait l’objet de nouvelles critiques. Le gardien de l’Olympique Lyonnais alimente une mauvaise réputation pourtant injuste selon Nicolas Puydebois.

Anthony Lopes n’a pas tardé à retomber dans ses travers. Dès l’ouverture de la saison de Ligue 1, le gardien de l’Olympique Lyonnais a récolté un carton rouge après une sortie dangereuse sur l’attaquant ajaccien Mounaïm El Idrissy. C'est malheureusement devenu une mauvaise habitude pour l’international portugais qui n’échappe pas aux critiques ni aux moqueries sur les réseaux sociaux. Un traitement pourtant injuste selon Nicolas Puydebois, persuadé qu’Anthony Lopes subit la mode lancée par l’Allemand Manuel Neuer.

« C’est dommage pour lui parce que ça relance la polémique alors que ce n’est pas un attentat, a regretté le consultant d’Olympique-et-lyonnais. Il n’y va pas pour faire mal, c’est juste qu’il fait une erreur de jugement de la profondeur. (...) Le problème est que la plupart des observateurs ne regardent plus que par le prisme de Manuel Neuer, c’est-à-dire avec des gardiens qui restent debout, qui se mettent en croix et où il n’y a pas d’explosivité ou de tonicité. Ils ne vont pas au contact, ils attentent qu’on leur tire dessus. La plupart des observateurs et des arbitres se sont habitués à cette manière de faire. »

« Des gardiens qui subissent »

« (…) C’est là où la spirale médiatique y est pour beaucoup parce que les mœurs ont changé. On est plus dans les gardiens qui subissent, qui refusent le duel et qui restent debout plutôt que d’être actifs dans l’action et de ne pas subir, a constaté l’ancien portier des Gones. Je suis plus de la vieille école d’un gardien lyonnais qui avance et qui ne subit pas le duel. C’est un peu l’école Joël Bats. C’est ce qu’on faisait avec Greg (Coupet), avec Rémy (Vercoutre) et c’est ce que perpétue Anthony (Lopes). Ça reste efficace quand le jugement est bon et maîtrisé et pour le coup contre Ajaccio, ça n’a pas été le cas. » Dans l’attente de sa suspension, le gardien rhodanien sera de nouveau surveillé par les arbitres.