OL : Les banderoles cinglantes des supporters

OL : Les banderoles cinglantes des supporters

Icon Sport

C’est dans l’indifférence générale que l’Olympique Lyonnais a disputé sa première période face à Angers, ce dimanche après-midi.

Le Groupama Stadium était certes clairsemé, car de nombreux suiveurs rhodaniens estiment certainement que les chances de sauver la saison sont minces mais les supporters de l'OL étaient eux présents pour revendiquer leur ras-le-bol devant les résultats non de ces dernières semaines, mais aussi la gestion de ces dernières années. Tout le monde en a pris pour son grade, de la direction aux joueurs, avec toujours cette statistique de 10 ans sans le moindre trophée qui fait mal. « 80 266 tweets, 563 matchs, des dizaines de joueurs, 1 stade, 6 entraîneurs pour 10 années sans titre », ont notamment lancé les supporters, avant de déployer un énorme drapeau narguant la direction du club et sa manière de communiquer. 

« L'OL condamne les banderoles placées dans les tribunes Nord et sud ce dimanche. Elles ont heurté nos pleureuses présentes sur le terrain », ont fait savoir les Bad Gones, avant d’expliquer leur mutisme. « Comme nos starlettes, ce soir, nous ne ferons qu'une mi-temps sur deux », ont lancé les supporters, qui ont ensuite repris de la voix après le repos, histoire aussi de montrer qu’ils ne lâchaient pas complètement leur équipe alors que celle-ci va disputer un quart de finale de Coupe d’Europe la semaine prochaine.