OL : Les Anglais devancés, Malacia va signer !

OL : Les Anglais devancés, Malacia va signer !

Icon Sport

En concurrence avec Manchester United et Newcastle, l’Olympique Lyonnais a pris un avantage décisif pour Tyrell Malacia. Le club rhodanien a en effet trouvé un accord avec le Feyenoord Rotterdam pour le transfert du latéral gauche.

Après l’attaquant Alexandre Lacazette et le jeune milieu Johann Lepenant, l’Olympique Lyonnais devrait bientôt accueillir sa troisième recrue de l’été. Sauf nouveau revirement de situation, Tyrell Malacia va lui aussi rejoindre les Gones dans les prochains jours. Le journaliste Fabrizio Romano annonce un accord avec le Feyenoord Rotterdam à hauteur de 15 millions d’euros. Quelques détails doivent encore être réglés mais notre confrère italien assure que l’Olympique Lyonnais finalise actuellement le transfert du latéral gauche.

Ces informations sont également parvenues à la radio RMC, qui confirme que le club rhodanien a devancé la concurrence venue de Premier League. Rappelons que Manchester United et Newcastle étaient annoncés à la poursuite de Tyrell Malacia, deux concurrents aux moyens énormes. Mais aux dernières nouvelles, ces deux formations n’avaient pas transmis d’offre, permettant à l’Olympique Lyonnais de prendre un avantage a priori définitif. Une excellente nouvelle pour le Néerlandais de 22 ans qui avait donné sa préférence au récent huitième de Ligue 1.

L’arrivée de John Textor décisive

Le finaliste malheureux de la Ligue Europa Conférence s’est déjà rendu à Lyon à deux reprises depuis le début des discussions, lui qui semble impatient de travailler avec l’entraîneur Peter Bosz. Son souhait devrait être exaucé dans les prochains jours, notamment grâce au changement de propriétaire. L’actionnaire majoritaire John Textor, validé par le conseil d’administration lundi dernier, s’est engagé à augmenter le capital du club et donc à investir sur le marché des transferts. Résultat, le club toujours dirigé par Jean-Michel Aulas a pu s’entendre avec le Feyenoord Rotterdam. Et ce n’est sûrement pas la dernière recrue lyonnaise cet été.