OL : Le podium ou la porte pour Genesio

OL : Le podium ou la porte pour Genesio

Photo Icon Sport

Nommé entraineur de l’Olympique Lyonnais pendant les fêtes, Bruno Genesio savait pertinemment qu’il n’était pas considéré comme un entraineur pour le long terme par son président.

Mais c’était par exemple le cas de Laurent Blanc à son arrivée au PSG, où tout le monde lui prédisait la porte au moindre écart, et le « Président » est toujours en place. A Lyon, l’ancien adjoint devenu numéro 1 sent tout de même le vent du boulet. A plusieurs reprises, Jean-Michel Aulas a fait comprendre que l’avenir de Genesio sur le banc passait par une remontée jusqu’à une place européenne. « Si Bruno réalise les objectifs, il restera. Sinon, le nouveau manager aura la tache de trouver un coach pour la saison prochaine », avait notamment expliqué le dirigeant rhodanien. 

Ce jeudi, L’Equipe se fait plus précis en annonçant tout simplement que l’ancien joueur de l’OL ne serait pas prolongé dans ses fonctions s’il n’accrochait pas le podium. Pour les deux premières places, c’est déjà très mal engagé mais, malgré la perspective de la réception du PSG dimanche prochain, le podium reste abordable. Le quotidien sportif assure ainsi que Genesio est parfaitement au fait de cet objectif, et qu’une simple quatrième ou cinquième place synonyme de Coupe d’Europe ne sera pas suffisante pour lui garantir de poursuivre l’aventure. Les choses ont au moins le mérite d’être claires en ce qui concerne l’avenir de l’entraineur à l’OL.