OL : Le pénalty de Neymar, Aulas hurle toujours

OL : Le pénalty de Neymar, Aulas hurle toujours

Difficile de savoir si le match de dimanche dernier va déboucher sur une réforme de l’arbitrage en France, mais Jean-Michel Aulas ne laisse pas passer cette fameuse scène du pénalty de Neymar.

S’appuyant sur une photo qui ne laisse pas vraiment la place au doute, même s’il faut toujours voir tous les angles et à vitesse réelle pour juger, le président de l’Olympique Lyonnais s’étonne de voir que les arbitres n’ont pas annulé le pénalty accordé par M. Turpin au PSG lors du choc de dimanche soir. Neymar semble en effet bien faire plus que jouer des coudes avec Malo Gusto, agrippant totalement le défenseur lyonnais à la fois par le maillot et par la tête. Dans ces conditions, il y a en effet eu ensuite la chute du jeune arrière qui a entrainé celle de Neymar, puis le pénalty sifflé. L’inaction des arbitres de la VAR, qui n’ont même pas invité l’officiel à aller voir les images, a fait hurler Jean-Michel Aulas. Depuis dimanche soir, le président lyonnais est mécontent et il l’a encore fait savoir ce mercredi. 

Les arbitres interpellés

« La réalité photographique de cette action devrait inciter les acteurs arbitraux de cette séquence à s’exprimer clairement , à défaut la crédibilité du corps arbitral va en souffrir ?  Merci à la DTA de s’exprimer … », a demandé un Jean-Michel Aulas qui ne lâche absolument pas l’affaire. Des remarques qui ont forcément attiré des réactions très différentes en fonction du club supporté, même si l’impunité et le comportement des arbitre a tendance à globalement agacer. « Les mecs sont incapable de faire leurs mea-culpa à croire que même quand ils ont tort ils ont raison », « Donc la VAR avec toutes les caméras n'a pas vu cette erreur honteuse ? », « Nous souhaitons les arbitres avec un micro comme au rugby », ont fait savoir les suiveurs du président de l’OL, pour qui il serait temps de moderniser l’arbitrage, notamment dans la transparence des décisions prises.