OL : Le dossier Joao Gomes vire au sketch

OL : Le dossier Joao Gomes vire au sketch

Icon Sport

L'OL met le paquet pour faire venir Joao Gomes. Flamengo est d'accord pour lui vendre, mais le joueur veut aller à Wolverhampton, qui avait un accord avec le club brésilien. 

Pour une fois que cela se passe dans ce sens, c’est suffisamment rare pour être noté. Mais c’est bien l’Olympique Lyonnais, un club français, qui mène la vie dure dans les négociations à Wolverhampton, pour l’acquisition de Joao Gomes. Le milieu de terrain brésilien fait rêver les deux clubs, mais les discussions sont devenus assez folkloriques. En effet, avant que l’OL n’arrive, Flamengo avait un accord à 17 millions d’euros pour le transfert du milieu de terrain. Mais le fait que John Textor ait poussé le curseur jusqu’à 20 millions d’euros a changé la donne. De son côté, Joao Gomes a envie de découvrir la Premier League et a donné son accord aux Wolves. Seulement voilà, le club brésilien estime avoir une meilleure offre de la part de l’OL, et demande donc à Wolverhampton de s’aligner sur l’offre lyonnaise.

Wolverhampton ne montera plus son offre

Ce que, selon l’ancien joueur et désormais journaliste bien informé Venē Casagrande, n’arrivera pas. La formation anglaise n’a pas l’intention de jouer sur les surenchères et estime avoir eu un accord pour le transfert à 17 millions. Le joueur penchant aussi pour le club anglais, il est demandé à Flamengo de s’asseoir sur la différence, ce que la formation de Rio de Janeiro n’a aucune intention de faire. Pour le moment donc, c’est l’impasse totale et aucun effort supplémentaire sur le plan financier ne sera fait par les Wolves. Du côté lyonnais, on attend sagement un éventuel accord définitif avec Flamengo pour ensuite convaincre Joao Gomes de l’importance du projet de l’OL. L’exemple de Bruno Guimaraes, passé par la cité rhodanienne avant de rejoindre un ambitieux club de Premier League, a même été donné au milieu de terrain, qui n’est actuellement pas vraiment convaincu.