OL : Le dernier lyonnais en bleu sur la sellette

OL : Le dernier lyonnais en bleu sur la sellette

Photo Icon Sport

Connu pour être beaucoup plus séduit par les joueurs français lorsqu’ils évoluent dans des clubs étrangers, Didier Deschamps a remis au goût du jour la recette qui avait fait le succès de la France en 1998.

Les joueurs du championnat de France manquent parfois d’expérience, d’habitude du plus haut niveau, et cela se voit dans les choix de sa sélection. Deux joueurs du PSG (Kimpembe et Mbappé), un de l’OM (Mandanda) et un de l’OL (Dubois), les clubs historiques de la Ligue 1 ne sont plus les pourvoyeurs des Bleus cet automne. Et le contingent pourrait même se réduire puisque la place de Léo Dubois est clairement menacée. Peu inspiré face à la Finlande, loin derrière Benjamin Pavard dans la hiérarchie, le capitaine lyonnais va peut-être se faire doubler par… un arrière gauche.

« S’il y a un joueur qui n'a pas vraiment marqué des points pendant les deux derniers rassemblements, c'est Dubois. Le fait même que Deschamps ait pris Ferland Mendy à droite alors que c’est quand même un latéral gauche (contre la Croatie), cela peut poser un problème pour Dubois. Il est susceptible de lui préférer un latéral gauche pour jouer à droite. Et en plus Mendy avait été bon. Bouna Sarr est une possibilité, Mukiele aussi », a lancé Damien Degorre sur La Chaine L’Equipe. Le journaliste souligne ainsi qu’un Léo Dubois bien moins en vue à l’OL joue probablement gros dans les prochains mois pour son billet en vue de l’Euro 2021. Car si le poste d’arrière droit n’est pas aussi fourni que d’autres chez les Bleus, Didier Deschamps ne laissera rien passer si le Lyonnais ne redresse pas la barre.