OL : Le cinéma autour de Mbappé agace à Lyon

OL : Le cinéma autour de Mbappé agace à Lyon

Icon Sport

L’OL se présente au Parc des Princes pour y défier un PSG qui ne sait pas encore si Kylian Mbappé sera présent. Voilà qui inspire quelques railleries. 

Peter Bosz a prévenu ses joueurs avant le choc de ce dimanche soir face au Paris Saint-Germain. La solution pour contrer l’armada de stars du PSG ne pourra être que collective. Impossible d’avoir un plan pour contrer Lionel Messi, Neymar voire même Kylian Mbappé. Concernant le prodige argentin, l’entraineur de l’OL s’est félicité de le voir arriver dans le championnat de France, même si bien évidemment, la punition peut être terrible. Pour avoir suivi de près la carrière du prodige argentin, le technicien néerlandais donne sa recette pour le maitriser du mieux possible. « Je pense que pour le contrer il faut le faire de manière collective, a-t-il avoué. J’ai regardé beaucoup de matchs de Messi par le passé. Je suis resté à la maison pour le voir jouer et c’était un plaisir. Demain ça sera un plaisir de l’affronter et ça me fera encore plus plaisir si on gagne. C’est un joueur qui a des qualités extraordinaires. Il n’y a qu’en équipe que l’on peut jouer face à lui », a livré Peter Bosz, qui devrait donc un peu s’inspirer du jeu vers l’avant du Club Bruges cette semaine en Ligue des Champions, qui a empêché les Parisiens de poser leur jeu. Il reste à savoir si cela permettra à Neymar d’avoir encore moins de libertés, et Kylian Mbappé d’avoir moins d’espace. 

Le PSG c'est le FC Hollywood

Car pour le moment, malgré sa blessure en Belgique, l’attaquant français est bien attendu pour ce match. Le suspense dure encore, et une décision ne sera prise que peu avant la rencontre, le PSG n’ayant pas donné son groupe. Un suspense qui agace visiblement à l’OL. Alors que Moussa Dembélé a fini par déclarer forfait malgré une séance d’entraînement de dernière minute, l’incertitude autour de la présence de Kylian Mbappé est un peu « too much » pour Le Progrès, qui estime qu’on en fait des tonnes à chaque blessure d’un joueur parisien. « Reçu 5 sur 5 en championnat sans avoir eu à forcer, ce PSG-là, starisé au maximum, et qui fait de l’état du gros orteil de Mbappé un feuilleton à suspense insoutenable, semble du rester jouer de la disproportion dans tous les domaines », balance le quotidien régional histoire de chauffer un peu cette affiche qui, pour la première fois depuis bien longtemps, bénéficiera d’un stade plein et de supporters des deux camps au Parc des Princes.