OL : La grande braderie du mercato effraie Pierre Ménès

OL : La grande braderie du mercato effraie Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Très calme il y a encore deux semaines, le mercato de l’OL s’est brutalement accéléré, et ce n’est pas forcément pour rassurer les supporters lyonnais.

Et pour cause, c’est uniquement dans le sens des départs que le mercato s’agite dans la capitale des Gaules. En une semaine, le club rhodanien a vendu Rafael, Kenny Tete, Fernando Marçal et Bertrand Traoré… en attendant peut-être Houssem Aouar et/ou Memphis Depay. De quoi inquiéter Pierre Ménès, après le match nul à Bordeaux et avant le déplacement des Lyonnais sur la pelouse de Montpellier, ce mardi à 21 heures. Le dossier Jeff Reine-Adelaïde, en partance pour le Stade Rennais, n’incite pas non plus le journaliste de Canal + à l’optimisme.

« Je suis assez inquiet pour l’OL… Parce que là, il n’y a que des joueurs qui partent. Alors, il y avait trop de latéraux droits, maintenant, il n’y en a plus qu’un… Il n’y a plus que Dubois, dont on attend toujours un centre potable. On sait que Memphis va partir, il a déjà la tête à Barcelone, et il l’a montré à Bordeaux. Aouar a quand même de bonnes chances d’être vendu. Reine-Adélaïde veut partir. Pour l’instant, on entend parler que de départs, et pas d’arrivées. L’OL veut faire des économies et donc ne pas réinvestir tout l’argent récolté dans les transferts. Lyon aura forcément un effectif diminué sur le plan qualitatif et quantitatif. Je suis un peu inquiet, car ça ne sent pas super bon tout ça… » a estimé le consultant vedette de la chaîne cryptée dans des propos rapportés par FootRadio.com. Reste maintenant à voir si Juninho et Bruno Cheyrou ont correctement anticipé les probables départs de Traoré, Depay ou encore Aouar sur le marché des transferts…