OL : L’imprudence au Brésil, Bruno Guimarães l’a payée cher

OL : L’imprudence au Brésil, Bruno Guimarães l’a payée cher

Lors de son séjour au Brésil pendant la trêve hivernale, Bruno Guimarães a été infecté par le Covid-19. Un coup dur dont le milieu de l’Olympique Lyonnais souffrait encore tout récemment.

Pour Bruno Guimarães, il était presque impossible de ne pas rentrer au Brésil pendant les fêtes de fin d’année. Et ce malgré le risque sanitaire. Malheureusement pour lui, le Lyonnais a vite constaté le mauvais comportement de ses compatriotes. « Les gens ne respectaient pas beaucoup les consignes, a témoigné le Gone dans Le Progrès. Quand je suis rentré au Brésil, les plages étaient ouvertes, et même si c’est difficile de ne pas y aller, il y avait du monde, tout était ouvert, les restaurants, les bars, même le soir pour faire la fête. »

Résultat de cette imprudence générale, Bruno Guimarães et sa famille ont été infectés au Covid-19 et en ont beaucoup souffert. « Si cela m’a fatigué ? Oui vraiment. Un jour, j’ai dormi 15 heures d’affilée, et quand je me suis levé, j’étais mort de fatigue, a-t-il raconté. Mon père a été malade deux ou trois jours comme moi, ma petite amie aussi, mais c’est ma mère qui a été très malade, elle a passé une journée à l’hôpital et a eu de la fièvre pendant six ou sept jours. C’était dur pour elle, elle a fait une phlébite, ses poumons ont été touchés à 10 ou 15 %. »

« J’étais vraiment mort »

« Ça me faisait mal car je pensais que c’était moi qui leur avais transmis le virus, même si on ne peut pas savoir et que c’est involontaire… Moi j’ai passé deux ou trois jours avec de la fièvre, j’avais mal aux yeux, au dos, j’étais fatigué, mais je vais mieux, a rassuré le milieu. La semaine dernière, je me suis entraîné deux fois par jour toute la semaine. Après, j’étais vraiment "mort", mais c’est ce qu’il faut pour revenir en forme. » Reste à savoir si Bruno Guimarães a suffisamment récupéré pour disputer un match aussi intense que le derby à Saint-Etienne dimanche.