OL : L'aveu très inquiétant sur John Textor

OL : L'aveu très inquiétant sur John Textor

Icon Sport

L'OL se prépare à affronter le PSG ce dimanche, avec John Textor attendu dans les tribunes. sur le plan du rachat, les signes peu rassurants sont malheureusement là. 

Ce dimanche est un grand jour pour l’Olympique Lyonnais. Avec un seul match par semaine, les supporters attendent forcément beaucoup de leur équipe le week-end. La réception du PSG correspond donc à une affiche qui fait saliver, et l’idée d’être le premier à faire tomber le leader de Ligue 1 motive énormément les troupes de Peter Bosz. Mais l’actualité à l’OL, c’est aussi le rachat du club, qui doit désormais être confirmé dans moins de deux semaines. Et aux dernières nouvelles, John Textor n’arrive toujours à boucler son tour de table pour rassurer les nombreux établissements bancaires qui gèrent la dette du club rhodanien. Le rachat des parts et les investissements représentent 600 millions d’euros au minimum et dans un premier temps, ce qui demande d'avoir les reins solides. 

John Textor annoncé dans le dur

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

L’investisseur américain sera présent ce dimanche au Groupama Stadium, et il tiendra probablement, ainsi que Jean-Michel Aulas, des propos rassurants sur la finalisation du rachat. Mais John Textor n’est pas encore arrivé que son crédit est déjà entamé. Le fait que l’homme d’affaire n’arrive pas à financer facilement l’opération est déjà inquiétant en soi, souligne Romain Molina. Pour le journaliste indépendant, rien n’est fait et même si cela finissait par arriver, cela démontre qu’il ne faut pas attendre des miracles de la part de l’Américain. « Pas sûr que ça se fasse, non. La semaine passée, il était aux abois en tout cas. S’il arrive à finaliser avant le 30 septembre, super pour lui, mais quoi qu'il arrive, ça montre la "solidité" de son projet », a assuré Romain Molina, pour qui ce rachat se ferait dans des conditions délicates et un peu à l’arrache. Et si John Textor venait à être juste financièrement, il pourrait aussi décider de rogner sur l’enveloppe prévu pour des dépenses immédiates, comme celle destinée à renforcer l’équipe lors des prochains mercatos. Un scénario que les supporters lyonnais n’ont pas envie de voir, mais nul doute qu’avec la difficulté rencontrée par John Textor pour financer l’opération, cette arrivée inspire de plus en plus de prudence dans la galaxie OL.