OL : L’aveu énorme signé Juninho sur le cas Gouiri

OL : L’aveu énorme signé Juninho sur le cas Gouiri

Photo Icon Sport

Cet été, l’Olympique Lyonnais a fait un choix qui a mis en furie les supporters en acceptant de vendre Amine Gouiri à Nice pour 6 ME.

Dès la première journée, l’ancien attaquant de l’OL a claqué un doublé en faveur de l’OGC Nice face au Racing Club de Lens. De quoi nourrir de sérieux regrets à Lyon, où aucun entraîneur n’a véritablement donné sa chance sur le long terme à Amine Gouiri au plus haut niveau. Invité d’OL-TV en cette fin de semaine, le directeur sportif rhodanien a évoqué sans langue de bois cet épineux dossier. En indiquant que sa volonté première n’était pas de vendre Amine Gouiri cet été, mais simplement de le prêter. Or, l’international espoirs français voulait définitivement quitter le club, lassé de perdre son temps avec des entraîneurs ne lui faisant pas confiance.

L'OL ne voulait pas vendre Gouiri

« Malheureusement, il a été blessé aux ligaments croisés et quand tu as ça, tu pars toujours un peu plus de derrière. De plus, en attaque, tu as toujours plus de concurrence. Il a commencé à bien récupérer mais il n’a pas eu beaucoup d’opportunités car il y avait Moussa Dembele, Memphis, Reine-Adelaïde, Bertrand Traoré, Martin Terrier et Maxwel Cornet. Ensuite, on a discuté avec lui. On voulait le prêter afin qu’il puisse jouer et s’exprimer, puis qu’il revienne chez nous afin de peut-être pouvoir s’installer comme titulaire. Il a été déçu d’entendre ça. Je le comprends, j’ai été joueur aussi. Il a dit qu’il ne voulait pas être prêté et que soit il restait, soit il partait définitivement. Cela mettait en difficulté sa carrière s’il restait sans jouer. Il faut aussi prendre une décision en prenant en compte le joueur. Il voulait partir définitivement, on a reçu une offre de Nice et on l’a acceptée. Nos échanges se sont toujours bien passés, j’ai beaucoup de respect et d’admiration pour lui et je le félicite pour son début de saison » a indiqué Juninho. Du côté de Nice, Amine Gouiri a visiblement trouvé un entraîneur qui lui fait confiance en la personne de Patrick Vieira, qui n’a pas hésité à le lancer comme un titulaire dès la deuxième journée à l’occasion du déplacement victorieux des Aiglons à Strasbourg (2-0).