OL : John Textor, un faux milliardaire, un vrai millionaire

OL : John Textor, un faux milliardaire, un vrai millionaire

Icon Sport

Le 29 juillet prochain, John Textor va devenir le nouveau propriétaire d'OL Groupe et donc du club de football dirigé par Jean-Michel Aulas. S'il est très riche, l'homme d'affaires américain n'est pas non plus le Qatar à lui tout seul.

Dans deux semaines, l’assemblée générale d’OL Groupe validera le rachat des actions de Pathé et d’IDG Capital Partners, et d’une grande partie de celles détenues par Jean-Michel Aulas par John Textor, ce dernier devenant le grand patron de l’entreprise, qu’il va ensuite faire retirer de la bourse. Avant d’accepter cette opération, l’actuel patron de l’Olympique Lyonnais a évidemment étudié de près les trois propositions qu’il avait entre les mains. Et il a donc finalement choisi celle transmise par celui qui possède déjà Botafogo et des parts dans Crystal Palace. « L'opération a été un grand succès au-delà de nos espérances. Certains ne respectaient pas les engagements précis et ne correspondaient pas aux valeurs. Puis nous avons rencontré John qui coche toutes les cases. Depuis le début, il a souhaité s'investir dans l'OL avec une collaboration permanente avec l'équipe de direction », se réjouissait Jean-Michel Aulas lors de la conférence de presse officialisant son choix de retenir l’offre de l’Américain. Il est vrai que John Textor était présenté comme un richissime homme d’affaires à la tête d’une fortune à hauteur de 3 milliards de dollars. La réalité est radicalement différente.

250 millions ou 3 milliards, la fortune de Textor fait débat 

Sans avoir d’inquiétude concernant la fortune de John Textor, dont les héritiers sont tranquilles pour quelques générations, de la catégorie des milliardaires, il doit clairement passer à celle des millionnaires. Retraçant le parcours professionnel du futur propriétaire de l’Olympique Lyonnais, lequel a connu des fortunes diverses, L’Equipe estime que du côté de Lyon on va vite devoir remettre ses fiches à jour.  « Les trois milliards de dollars évoqués dans l'entourage de l'OL représentaient la valeur de FuboTV l'année dernière (Ndlr : Fubo Tv est une société rachetée par John Textor qui diffuse du sport via le streaming). Mais le marché boursier s'est écroulé depuis et l'entreprise ne vaut plus qu'environ 470 millions. De plus, Textor a quitté FuboTV et ne détient que 10 % des parts aujourd'hui. Si vous mettez bout à bout son patrimoine, ses entreprises actuelles et déduisez ses dettes, sa fortune est bien inférieure à trois milliards. On est plus autour des 250 millions », précise un banquier qui connaît le dossier de la vente de l’OL. Globalement, John Textor est plus de la dimension d'un Frank McCourt que d'un Bill Gates, mais si les résultats sportifs de Lyon sont là, tout le monde s'en contentera.