OL : Houssem Aouar, son nouveau prix fait un carton

OL : Houssem Aouar, son nouveau prix fait un carton

Houssem Aouar est clairement poussé dehors à l'OL, où on mise sur un transfert qui permettrait de limiter la casse. Plusieurs clubs sont sur les rangs. 

En 2020, après ses performances de premier choix en Ligue des Champions, Houssem Aouar possédait un bon de sortie à condition qu’un club mette 60 millions d’euros sur la table. Le ticket pour se payer le numéro 8 lyonnais a beaucoup baissé depuis, et désormais il en coûterait 15 millions d’euros pour récupérer la dernière année de contrat de l’international français. Un prix attractif pour un joueur que plusieurs clubs sont persuadés de pouvoir relancer après une saison décevante. En effet, avec l’OL, Houssem Aouar n’a pas vraiment montré son meilleur visage, et sa capacité à faire des différences individuellement a complètement disparu. Résultat, il n’est plus indiscutable à Lyon, une prolongation est impensable, et son départ est donc plus que souhaité. Selon le spécialiste du mercato Ignazio Genuardi, quatre clubs cherchent à le recruter cet été, même si Aouar est rarement en tête de liste dans le recrutement des équipes concernés.

Arsenal est toujours dans le coup pour Aouar

Il s’agit en tout cas de deux formations espagnoles : la Real Sociedad et le Bétis Séville. Mais aussi du Milan AC et bien sur d’Arsenal, qui lorgne sur son profil depuis des années. A noter que la Roma pense aussi à lui, signe que le numéro 8 de l’OL a encore laissé de bons souvenirs chez les clubs européens. Il restera à savoir si cela suffira à formaliser un transfert qui serait le bienvenu pour tout le monde. La dernière saison a en effet été celle de trop et tout le monde semble en être conscient dans le Rhône. La preuve, Vincent Ponsot aurait demandé aux conseillers du milieu de terrain de se montrer un peu moins exigeant sur la destination en cas de départ, tant Aouar a déjà refusé plusieurs portes de sortie ces dernières années. En tout cas, à l’OL, on ne veut absolument pas conserver un joueur qui irait jusqu’au bout de son contrat et partirait gratuitement dans un an.