OL : Garcia rabaisse le LOSC, Galtier va piquer une colère

OL : Garcia rabaisse le LOSC, Galtier va piquer une colère

Icon Sport

A l’approche du choc face à Lille dimanche soir, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Rudi Garcia a décrit le jeu de son prochain adversaire en soulignant ses qualités défensives. Une analyse qui risque d’agacer son homologue Christophe Galtier.

Longtemps satisfait par son 4-3-3 cette saison, Rudi Garcia hésite désormais au moment de choisir son schéma. Le coach de l’Olympique Lyonnais a récemment dessiné un 4-2-3-1 avec Lucas Paqueta en position de meneur de jeu. Avant d’opter pour une charnière à trois centraux face à Monaco (défaite 0-2) en Coupe de France. Alors quel système sera privilégié contre Lille dimanche en Ligue 1 ? Une chose est sûre, c’est que Rudi Garcia tient compte des caractéristiques du LOSC.

« On a été très bien contre Monaco à trois derrière. On peut garder le système, a envisagé l’entraîneur lyonnais. A Lille, on avait joué à dix. On avait fait une très belle première période. Il faudra s’en inspirer. Lille a des atouts en contre-attaque avec des joueurs puissants, rapides. Il faut faire en sorte d’annihiler leurs forces pour mettre les nôtres en avant. C’est une équipe qui défend très bien, qui aime bien attendre et contrer. Mike Maignan n’est pas en équipe de France pour rien. » Une équipe solide, efficace en contre et portée par son gardien, l’analyse ne plaira pas à Christophe Galtier qui avait poussé un coup de gueule à ce sujet la semaine dernière.

Galtier s’était déjà énervé

« Ce sont des conneries, avait lâché le coach des Dogues. Je rejoins le fait que nos derniers matchs sont moyens, mais nous ne sommes pas une équipe défensive qui ne fait que se projeter. C’est un cliché. Si nous parvenons à être champions, ce n’est pas que grâce à Maignan comme j’ai pu l’entendre. Que ces personnes se concentrent sur leurs clubs. Les équipes qui se battent pour la Ligue des Champions ont un grand gardien. On ne peut pas résumer la saison, sur l’individualité et la performance de Mike et que notre jeu soit basé sur ça. Nous sommes l’une des meilleures défenses d’Europe, mais le LOSC ne se réduit pas qu’à cela. » Ce que le leader tentera de prouver dimanche au Groupama Stadium.