OL : Frappé par des supporters à cause d'un maillot de l'OM

OL : Frappé par des supporters à cause d'un maillot de l'OM

Icon Sport

L'OM a confirmé ce lundi soir que le jeune supporter du Canet-en-Roussillon frappé par des supporters présumés de Lyon l'avait été parce qu'il portait un maillot de Marseille. La victime serait toujours à l'hôpital.

Le club du Canet-en-Roussillon a annoncé lundi qu’un de ses jeunes supporters avait été violemment agressé par des supporters présumés de l’Olympique Lyonnais après la qualification de l’OL en Coupe Gambardella, un match qui se déroulait en Pyrénées-Orientales. Tandis que le club de Jean-Michel Aulas a confirmé qu’aucun déplacement de supporters n’était prévu pour cette rencontre, il a tout de même précisé qu’une enquête était en cours. Tandis que la jeune victime, un mineur, est toujours hospitalisée, on en sait un peu plus sur les raisons de ce qui a été « un lynchage ». Selon le site Actufoot.com, une cinquantaine de fans de Lyon étaient présents au stade du Canet-en-Roussillon, et c’est après la fin de la rencontre qu’un jeune garçon de 17 ans a été frappé par une quinzaine de supporters de l’OL et s’est fait voler des effets personnels alors qu’il gisait au sol. Motif de cette agression ultra-violente, il portait un maillot de l’OM.

Le maillot de l'OM lui vaut une agression violente

Une version que Jacques Cardoze a confirmée via Twitter. « Le club du Canet RFC confirme qu’un mineur a été frappé par plusieurs supporters de l’OL parce qu’il portait un maillot de l’OM. Je suis profondément choqué par cette nouvelle et apporte tout mon soutien à ce jeune garçon ce soir hospitalisé », a indiqué le directeur de la communication de l’Olympique de Marseille, jamais le dernier pour mettre de l’huile sur le feu dans la relation entre les deux clubs, personne n'ayant oublié son coup de colère devant la commission de discipline où l'OM n'avait pas été invité. En attendant, la jeune victime devrait passer plusieurs jours à l'hôpital, ce qui témoigne de la violence de l'agression.