OL : Depay, le rêve impossible d'Everton au mercato !

OL : Depay, le rêve impossible d'Everton au mercato !

Photo Icon Sport

Victime d’une rupture des ligaments croisés à la fin de l’année 2019, Memphis Depay avait réalisé un début de saison exceptionnel à l’Olympique Lyonnais.

Avec 14 buts et 2 passes décisives toutes compétitions confondues en 18 matchs, le capitaine de l’OL était parti sur des bases très élevées. Assurément, sa blessure représente un énorme coup dur pour le club rhodanien mais également pour l’international néerlandais, en fin de contrat avec Lyon en 2021 et qui aurait pu secrètement espérer un transfert chez un gros d’Europe l’été prochain. Il y a quelques mois, le nom de Memphis Depay était notamment associé au Milan AC mais dans l’esprit de l’ancien joueur de Manchester United, un retour en Premier League fait office de priorité. Dans cette optique, un club moyen du championnat anglais a également tenté de s’offrir Memphis Depay il y a quelques mois…

Effectivement, The Athletic rapporte qu’Everton avait fait de Memphis Depay son objectif prioritaire l’été dernier. Mais selon le média, les Toffees n’avaient même pas entamé de discussions avec l’Olympique Lyonnais puisque rapidement, Memphis Depay en personne avait brisé les espoirs d’Everton en indiquant qu’il ne rejoindrait pas un club non-qualifié en coupe d’Europe. Club très riche de Premier League, Everton comptait revenir à la charge cet hiver selon le média. Mais la grave blessure de Memphis Depay a totalement chamboulé les plans de la formation de Carlo Ancelotti, pour qui il est impensable de miser gros sur un joueur victime d’une rupture des ligaments croisés. Reste à voir si Everton reviendra aux nouvelles l'été prochain alors qu’en parallèle, Jean-Michel Aulas a d’ores et déjà indiqué que l’objectif de l’Olympique Lyonnais était de prolonger le contrat de Memphis Depay afin de lui témoigner toute sa confiance malgré la blessure. Mais également afin de s’assurer que le Néerlandais ne partira pas libre en 2021, ce qui représenterait une catastrophe pour Lyon.