OL : Depay avec Cristiano Ronaldo, la Juve passe commande à Noël

OL : Depay avec Cristiano Ronaldo, la Juve passe commande à Noël

Photo Icon Sport

Libre comme l’air à l’issue de la saison, l’attaquant de l’OL Memphis Depay ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait.

Tout proche de rejoindre le FC Barcelone cet été, l’international néerlandais est finalement resté à Lyon, la faute à un problème de masse salariale au sein du club blaugrana. La semaine dernière, en marge du derby entre l’OL et l’ASSE, Memphis Depay confiait d’ailleurs qu’un départ lors du prochain mercato hivernal était envisageable. « Je ne peux pas faire de promesses que je ne suis pas sûr de pouvoir tenir. Je pense qu'on devrait profiter de ma présence ici, et moi profiter d'être ici » confiait le capitaine des Gones. Et s’il ne peut pas promettre qu’il sera toujours Lyonnais en janvier prochain, c’est car de nombreux clubs s’intéressent à lui dans la perspective du mercato hivernal, selon les informations rapportées par le média italien Blastingnews.

Barcelone est toujours en lice bien sûr, mais le vice-champion d’Espagne ne sera pas en mesure de s’offrir Memphis Depay s’il ne parvient pas à vendre un ou deux joueurs. Samuel Umtiti est visé, au même titre que Martin Braithwaite. Mais à en croire le média, c’est un autre mastodonte européen qui pourrait rafler la mise pour Memphis Depay. En effet, la Juventus Turin est très intéressée par le profil et la situation contractuelle de l’attaquant néerlandais de 26 ans. Il faut dire que la Vieille Dame s’est véritablement spécialisée dans le transfert de joueurs en fin de contrat, afin de ne pas se ruiner dans des indemnités de transferts délirantes. En ce sens, la Juventus Turin a proposé le profil de Memphis Depay à Andrea Pirlo. Et l’ex-milieu défensif de la sélection italienne s’est montré réceptif, estimant notamment que Depay pouvait être complémentaire de Cristiano Ronaldo, d’Alvaro Morata et de Paulo Dybala. Reste maintenant à voir si l’OL acceptera de vendre sa star dès le mois de janvier, ou si Jean-Michel Aulas préférera conserver Depay jusqu’en juin, au risque de le voir partir contre zéro euro. Le dilemme va rapidement se poser pour l’Olympique Lyonnais…