OL : Denayer affole le mercato et surtout Juninho

OL : Denayer affole le mercato et surtout Juninho

Après la prolongation du Brésilien Marcelo, qui a signé jusqu’en 2023 cette semaine, l’Olympique Lyonnais espère enchaîner avec l’autre défenseur central Jason Denayer. D’autant que le Belge a déjà des courtisans en attente sur le marché des transferts.

L’Olympique Lyonnais a lancé l’opération prolongations. Dans la semaine, c’est Marcelo qui a fièrement posé devant les médias après la signature d’un nouveau contrat de deux ans. Le Brésilien qui arrivait à la fin de son bail s’est effectivement engagé jusqu’en 2023, en espérant que son complice en charnière centrale Jason Denayer l’imitera bientôt. « J'espère qu'il va prolonger, a confié l’ancien joueur du Besiktas. C'est un joueur qui a beaucoup de qualité. Il ne parle pas trop mais son attitude est toujours positive. Cela nous donne de la confiance. »

De son banc, l’entraîneur Rudi Garcia est également bien placé pour connaître l’importance du Belge. D’où sa requête auprès de la direction. « Ce n'est pas toujours facile à trouver des défenseurs centraux de grande qualité alors quand vous les avez, il faut tout faire pour les garder », a conseillé le coach des Gones, sans doute au courant de la situation de Jason Denayer. En effet, le quotidien sportif L’Equipe nous apprend que le défenseur central, à qu’il ne restera plus qu’un an de contrat cet été, se retrouve dans le viseur de plusieurs clubs européens prêts à profiter de l’occasion.

Denayer a reçu une offre de l’OL

C’est pourquoi Juninho a lui aussi pris conscience de l’urgence. « J'espère trouver la solution car Jason est important pour nous, et la stabilité défensive est primordiale si on veut gagner des titres », a approuvé le directeur sportif, déjà passé à l’action sur ce dossier avec une offre concrète. Toujours selon le journal, qui s’est entretenu avec des sources proches du joueur, Jason Denayer a reçu une proposition pour prolonger son bail jusqu’en 2025. A noter que cette offre serait assortie d’une nette revalorisation salariale afin d’écarter la concurrence. Ainsi, l’Olympique Lyonnais pourrait protéger son cadre assez rapidement.