OL : Dembélé fait peur, les Rangers tremblent déjà

OL : Dembélé fait peur, les Rangers tremblent déjà

Icon Sport

L’ancien du Celtic FC, Moussa Dembélé, va revenir en Ecosse avec l’OL pour affronter le rival, les Glasgow Rangers, en Europa League, le 16 septembre prochain.

Moussa Dembélé a laissé d’excellents souvenirs à Glasgow, mais pas pour tout le monde. L’attaquant a joué deux ans au Celtic, de 2016 à 2018, après une expérience à Fulham. En Ecosse, il s’est fait réellement connaître aux yeux de l’Europe. Il y a inscrit 51 buts en 94 matchs. Surtout, il a souvent martyrisé le rival, les Rangers, alors de retour en première division. L’ancien capitaine des Rangers, Nigel Spackman, aujourd’hui consultant, ne craint pas l’OL mais surtout Moussa Dembélé, ainsi qu’Houssem Aouar. De retour de son prêt à l’Atlético de Madrid, l’ancien joueur du Celtic fait du bien à Lyon, qu'il avait rejoint à l'été 2018 pour plus de 20 ME. Il a déjà fait tremblé trois fois les filets cette saison.

« Dembélé a le rythme et le sens du but »

« Dembélé va évidemment vouloir revenir hanter à nouveau les Rangers, comme il l'a fait tant de fois avec le maillot des Celtic. Mais si les Rangers peuvent garder le contrôle sur lui et Aouar, alors ils ont de grandes chances de gagner. Aouar peut jouer dans un rôle de 10 ou de 8. Il n'est pas le plus grand mais il est très habile. C’est lui qui peut trouver cette passe pour Dembélé. Ce dernier va occuper les deux arrières centraux avec son mouvement, puis les trois derrière lui tenteront de prendre les espaces. Dembélé a le rythme et le sens du but. Les défenseurs doivent être vigilants pendant 90 minutes. S'ils le font, les Rangers sortiront vainqueurs. Je ne veux pas sous-estimer Lyon mais je pense qu'ils auront du mal à accéder aux places de la Ligue des champions en Ligue 1. En tant qu'équipe, ils n'ont pas impressionné jusqu'à présent cette saison », a analysé Nigel Spackman pour le Daily Record. L’OL débute sa campagne européenne le jeudi 16 septembre à 21h, contre les Rangers, à Glasgow.