OL : Dégoûté du foot français, Aulas fait une statue à Tebas

OL : Dégoûté du foot français, Aulas fait une statue à Tebas

Photo Icon Sport

Toujours marqué par l’arrêt de la saison de Ligue 1, alors que les principaux championnats européens ont repris, Jean-Michel Aulas continue de critiquer les décideurs français. Mais de son côté, l’Espagnol Javier Tebas a droit aux louanges du président lyonnais.

La bataille pour la reprise de la saison de Ligue 1 est terminée, mais Jean-Michel Aulas n’en a pas fini avec la Ligue de Football Professionnel. Dans un entretien accordé à l’agence de presse espagnole EFE, le président de l’Olympique Lyonnais a encore critiqué l’instance française pour sa décision d’arrêter l’exercice 2019-2020. Lui qui assiste impuissant aux matchs des principaux championnats européens.

« Quand je vois Benzema marquer… »

« L'arrêt de la ligue était une stupidité économique et une injustice sportive, a encore lâché le patron du club rhodanien. La compétitivité avec les autres clubs nous sera défavorable. Je parle avec les présidents de l'Atlético, du Real, de Barcelone, ils sont étonnés. (…) Quand je vois Benzema marquer plus de buts que jamais et en France ils ne voulaient pas reprendre le football, je désespère. »

Notamment remonté contre Nathalie Boy de la Tour et Didier Quillot à la LFP, Aulas se rend compte à quel point Javier Tebas, président de la Liga, a bien géré la crise sanitaire. « Comparer nos dirigeants à Tebas serait une insulte, a-t-il osé. C'est un grand leader qui a réussi à temporiser quand il fallait le faire et à accélérer au bon moment. Il a défendu les clubs et a réussi à négocier avec l'UEFA. » Tout ce que le foot français n’est pas parvenu à réaliser.