OL : Centonze regrette, mais Lyon est bien nul sans penalties

OL : Centonze regrette, mais Lyon est bien nul sans penalties

Photo Icon Sport

En colère à la mi-temps du match de Ligue 1 face à l’Olympique Lyonnais, qui venait d’ouvrir le score sur un penalty contesté, Fabien Centonze a dérapé au micro de Canal+. Finalement, le Messin regrette une partie de ses propos.

Au coup de sifflet final, Metz a donné une consigne claire à ses joueurs : personne ne s’exprime à chaud ! Et pour cause, Fabien Centonze avait commis cette erreur à la mi-temps du match contre l’Olympique Lyonnais (défaite 2-0), juste après le penalty contesté, manqué, retiré et conclu par Moussa Dembélé après une longue intervention de la VAR. « Il faudrait quand même que les arbitres se réveillent à un moment donné ou qu'ils nous mettent des arbitres étrangers parce que là ça ne va plus du tout. Ça commence à bien faire », a lâché le latéral droit.

Au passage, le Messin ne s’est pas gêné pour balancer un énorme tacle à l’Olympique Lyonnais. « De toute façon, sans penalties, Lyon est une équipe très moyenne », a critiqué Centonze sous le coup de la colère. Une fois calmé, peut-être par ses dirigeants, le latéral grenat a fini par présenter ses excuses sur Twitter. Mais vous constaterez que le coupable, qui craint probablement une suspension, ne regrette qu’une partie de ses propos.

Pas un mot sur Lyon

« Je tiens à m'exprimer afin d'éclaircir les propos que j'ai pu tenir à la pause au micro de Canal+. Si j'ai pu offenser le corps arbitral lors de cette interview (qui s'est déroulée dans la foulée du penalty transformé par l'OL), je le regrette, a publié Centonze. A ce moment, je n'avais évidemment pas encore revu les images et il a été difficile d'accepter une attente de plus de six minutes pour prendre une décision aussi importante. Ce temps d'attente particulièrement long a engendré une grande frustration qui a été difficile à évacuer. C'est au final ce que je regrette et non la décision en elle-même. » L’analyse sur Lyon n’est donc pas corrigée…