OL : Lyon réclame 117ME, ses comptes sont rouges

OL : Lyon réclame 117ME, ses comptes sont rouges

Photo Icon Sport

L’impact du coronavirus s’est fait ressentir sur les comptes d’OL Groupe. Un déficit de 36,5 ME est à signaler sur la saison dernière.

Le football professionnel français vit une période inédite. Après avoir été contraint de stopper la saison de Ligue 1 et Ligue 2 en mars dernier en raison du coronavirus, il faut désormais limiter la casse sur le plan financier. Ne plus vivre mais survivre pour certains clubs. Très frustré par l’arrêt prématuré de l’exercice passé, Jean-Michel Aulas n’a toujours pas changé de position. Le président de l’OL en a fait part sur les antennes d’OLTV ce mardi soir. « 80% des Français pensent que j’avais raison concernant l’arrêt du championnat. Le club va attaquer la ligue et l’État pour les décisions qui ont été prises. Tout ce qui nous avait été dit pour justifier l’arrêt s’est révélé inexact », a-t-il lancé.

Une décision regrettable, d’autant plus qu’elle a affecté les comptes d’OL Groupe, la holding qui gère l’Olympique Lyonnais, dont le PDG n'est autre que Jean-Michel Aulas. Dans un communiqué publié ce mardi soir, OL Groupe présente un déficit de 36,5 ME sur la saison passée alors qu’il était bénéficiaire de 6,2 ME sur l’exercice 2018-2019. La holding évalue à 100 ME l’impact de la pandémie de coronavirus, 50 ME liés à l’arrêt de la Ligue 1 et 50 ME sur « le trading non réalisé en fin de saison », soit des plus-values sur le mercato. Pour rappel, le club rhodanien et son président demandent toujours 117 ME de dédommagement à la LFP.