OL : Bruno Guimaraes victime d'un coup de folie italien ?

OL : Bruno Guimaraes victime d'un coup de folie italien ?

Dans la saison pour le moment compliquée de l’Olympique Lyonnais, Bruno Guimaraes reste une valeur sure et cela ne passe pas inaperçu.

Le milieu de terrain s’est imposé par sa densité, sa faculté à récupérer le ballon et la bonne utilisation qu’il en fait. S’il affirme clairement à chaque occasion se sentir bien à l’OL, la place dans le ventre mou des Lyonnais et l’absence de Ligue des Champions, lui qui avait posé ses valises dans le Rhône avec directement une place dans le dernier carré de l’épreuve quelques semaines plus tard, doivent être des éléments qui vont peser sur ses futures décisions. Arsenal l’a récemment contacté, sans que cela n’aille plus loin. Mais la Juventus pourrait se faire plus pressante dans les prochains jours.

En effet, dans un jeu de chaises musicales bien connu au mercato, la Vieille Dame espère céder Arthur à Arsenal. Résultat une place se libèrerait et le club italien pourrait mettre le paquet sur une recrue au milieu de terrain. L’idée est d’aller soit Renato Sanches de Lille, ou Bruno Guimaraes de l’OL donc, affirme le journaliste spécialisé Ignazio Genuardi. Mal partie en Serie A, la Juventus se doit au moins d’accrocher le podium, ce qui est encore loin d’être le cas.

La mise à prix de l'OL est vertigineuse

Une grosse opération d’ici à la fin du marché des transferts n’est donc pas à exclure, et l’OL va devoir se méfier, même si Jean-Michel Aulas n’a aucune envie de vendre son milieu de terrain. Début janvier, le président lyonnais avait indiqué à ses homologues du Piémont que le Brésilien ne partirait que avec un transfert sec, ou un prêt avec option d’achat obligatoire, de l’ordre de 45 millions d’euros. De quoi freiner n’importe quel prétendant, et surtout une Juventus qui n’est pas dans sa meilleure forme sur le plan financier pour un tel investissement.