OL : Bosz est un naufrage, Genesio le prouve

OL : Bosz est un naufrage, Genesio le prouve

En confiance après sa belle victoire contre Porto en Europa League cette semaine, l’Olympique Lyonnais s’est pourtant fait retourner par le Stade Rennais de Bruno Genesio ce dimanche (2-4)…

Bruno Genesio est en train de devenir la nouvelle bête noire de l’OL avec son SRFC. Quatre mois après la déculottée reçue à Rennes (1-4), Lyon est de nouveau tombé sur l’os breton ce dimanche après-midi au Groupama Stadium (2-4). Un score lourd mais au final assez flatteur, vu que les Gones étaient menés 0-3 à la mi-temps, une première à domicile depuis 1989 et un match contre l’OM (1-4), lors duquel… Genesio avait été l’unique buteur lyonnais. Quoi qu’il en soit, Genesio a donc décidé de jouer de vilains tours à son ancien club, surtout qu’avec cette défaite, l’OL se retrouve à huit points du podium et du SRFC. Le rêve de qualification pour la Ligue des Champions via le championnat s’est donc envolé pour l’équipe de Peter Bosz. Un coach qui ne devrait plus être en place suite aux déroutes contre Genesio, d’après les dires de Bertrand Latour. « Lyon humilié par le Rennes de Genesio. Deux fois. La réalité c’est que le mandat Bosz est un naufrage. Et il ne devrait plus être là », a lancé le journaliste de La Chaîne L’Equipe, qui n’est pas le seul à applaudir Genesio sur les réseaux sociaux après ce nouveau succès contre l’OL. 

« Il n'y a aucun esprit de quoique ce soit vis-à-vis du club »

De son côté, le technicien français, qui tourne donc à une moyenne de quatre buts par match contre l’OL, refuse de parler de revanche. « Je l'ai déjà dit. Ici à Lyon, c'est le club où j'ai grandi, la ville où j'ai grandi. J'ai beaucoup de très très bons souvenirs ici et ça je ne l'effacerai jamais de ma mémoire donc il n'y a aucun esprit de quoique ce soit vis-à-vis du club, des supporters ou de qui que ce soit. Je suis simplement content de gagner parce que ça nous permet de faire une belle opération au classement et puis ça cultive notre confiance en vue du match retour de jeudi contre Leicester qui va être très important. On attend tous nos supporters qui vont nous aider à créer l'exploit », a lancé, sur Amazon, l’ancien coach de l’OL, qui a d’ailleurs été sifflé par une partie du public du Groupama Stadium à l’annonce des équipes. Mais qu’importe vu que c’est bien son club actuel et non Lyon, son ancien club qui l’a viré sans sentiment en 2019, qui est en course pour le podium en L1, et ça, les supporters lyonnais vont avoir du mal à le digérer…