OL : Aulas tient son milliardaire américain !

OL : Aulas tient son milliardaire américain !

Icon Sport

En parallèle du mercato sportif, l'OL recherche toujours de nouveaux actionnaires pour prendre la suite de Pathé et IDG Capital. Le nom de l'Américain John Textor est murmuré à Lyon et la possibilité qu'il entre au capital de l'Olympique Lyonnais est réelle.

L'été 2022 promet de sérieux bouleversements à l'OL. Huitièmes de la dernière saison de Ligue 1, les Lyonnais devront changer de nombreux éléments pour remonter dans la hiérarchie nationale. Au niveau financier, les choses ne sont pas plus simples. Les temps sont troubles avec les pertes liées au Covid et aux non-qualifications européennes. De plus, il y a du remue-ménage au niveau de l'actionnariat. En mars dernier, on apprenait que Pathé et IDG Capital comptaient revendre leurs parts du club lyonnais. L'entreprise cinématographique de la famille Seydoux et le fonds d'investissement chinois étaient les deux principaux actionnaires de l'OL après Jean-Michel Aulas. A l'issue de la saison écoulée, le boss lyonnais avait promis de tirer au clair la question de nouveaux entrants.

John Textor veut bien acheter un club en France 

Début mai, Aulas avait annoncé du changement dans les deux à trois semaines à venir. Mais, depuis c'est silence radio et rien de neuf côté actionnaires, même si le patron d'OL Groupe a récemment fait un voyage à New York pour avancer sur ce dossier avec la banque Raine, qui est chargé de trouver des investisseurs. Un nom est cependant ressorti dans la presse, celui de l'Américain John Textor. Celui qui a fait fortune dans les effets spéciaux est entré récemment dans le foot. Il a acheté 90% du club de Botafogo au Brésil, 40% du club anglais de Crystal Palace puis dernièrement le club belge du RWD Molenbeek (deuxième division belge). Dans le média Off The Pitch, Textor a confirmé que la France était dans son viseur désormais.

« Ce sont des milliers, peut-être des millions d'athlètes potentiels qui ne peuvent pas entrer dans un système qui est très étroit. En achetant un club en Belgique, au Brésil, au Portugal, potentiellement un en France, nous avons la capacité d'avoir ce joueur et de le faire entrer dans le système », a t-il indiqué pour expliquer sa stratégie de passerelle entre les clubs et les pays pour de nombreux joueurs. Ainsi, on évoque en plus de l'OL un intérêt de sa part pour le FC Porto. Son profil plairait à Jean-Michel Aulas, Textor ne visant qu'une participation minoritaire dans l'OL. Toutefois, les supporters auront des réserves car John Textor ne s'en cache pas : les trophées ne sont pas essentiels pour lui, pas au détriment « d'un modèle de croissance » en tout cas.