OL : Aulas sidéré, la ministre complice du mensonge de la LFP ?

OL : Aulas sidéré, la ministre complice du mensonge de la LFP ?

Photo Icon Sport

Comme c’est le cas depuis plusieurs jours, Jean-Michel Aulas continue son combat afin d’obtenir la reprise de la saison 2019-2020 de Ligue 1.

Dimanche soir, le président de l’Olympique Lyonnais n’a pas manqué l’interview de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, au micro de RTL. Et le dirigeant rhodanien a certainement halluciné en écoutant les propos de la responsable du sport et au sein du gouvernement puisque l’ancienne nageuse a de nouveau évoqué la date, butoir selon elle, du 3 août pour terminer la saison de football. « J’entends la frustration des sportifs et des présidents de clubs de Ligue 1. Dans le contexte du 11 mai, on ne pouvait finir le championnat le 3 aout et ça n'était pas envisageable de faire des sports comme le foot dès le 13 juin » a-t-elle notamment indiqué pour justifier son choix de stopper la saison dès le mois d’avril.

Des déclarations qui ont mis Jean-Michel Aulas en rogne. Il faut dire que le président de l’OL a apporté une preuve, via une lettre officielle de l’UEFA, que la Ligue 1 n’avait pas l’obligation de terminer la saison avant le 3 août. « Mais comment peut-on dire que les décisions gouvernementales ont été prises au regard du 3 Aout ? date démentie par écrit par l’UEFA et son président sauf à dire que la LFP a délibérément déformée les exigences de l’UEFA mais pourquoi ? » s’est offusqué un Jean-Michel Aulas littéralement sidéré par la décision du gouvernement de stopper la saison et de ne pas reconnaître ses erreurs au sujet de ce qui devient au fil des jours l’affaire du 3 août. Reste maintenant à voir si Jean-Michel Aulas a véritablement un espoir de voir la saison reprendre alors que le Conseil d’Etat doit rendre sa réponse dans les jours à venir après le référé déposé par le club rhodanien.