OL : Aulas se mouille sur deux dossiers chauds du mercato

OL : Aulas se mouille sur deux dossiers chauds du mercato

Photo Icon Sport

Les temps sont dures à l’OL, battu par Nice puis accroché par Amiens cette semaine. Et comme souvent en période de mini-crise, Jean-Michel Aulas sort du bois à Lyon.

En effet, il est important pour le président de l’Olympique Lyonnais d’occuper l’espace médiatique afin de ne pas perturber davantage l’équipe, en difficulté en Ligue 1 et qui s’apprête à défier le PSG dimanche soir. Très à l’aise dans l’exercice, Jean-Michel Aulas a envoyé un énorme scud à l’Olympique de Marseille, qu’il accuse de ne pas respecter les règles du fair-play financier. Mais dans les colonnes de L’Equipe, le président de l’OL a également pris la parole pour dire des choses bien plus intéressantes aux yeux des supporters lyonnais puisque cela concerne le mercato.

Depay, Kalulu, Aulas (trop) optimiste ?

Invité à s’exprimer sur l’avenir de Memphis Depay, Jean-Michel Aulas s’est montré catégorique, affirmant que l’international néerlandais, en fin de contrat à l’OL en juin 2021, allait prolonger chez les Gones. « On va le prolonger, on a toujours eu de super rapports avec lui » a indiqué le président de Lyon. A ce sujet, le quotidien national est moins catégorique puisque le média affirme que s’il venait à disputer l’Euro 2020, Memphis Depay pourrait recevoir plusieurs propositions intéressantes au mercato estival. Toutefois, l’optimiste règne à Lyon.

Tout comme dans le dossier menant à Pierre Kalulu, défenseur central très prometteur, capitaine de la réserve… qui n’a toujours pas signé pro dans le Rhône. « C’est la première fois que je signe huit contrats pros en un an depuis que je suis à l’OL et il n’y a pas Kalulu dans cette liste. Il était dans le groupe et il va signer aussi ». La confiance est de mise à Lyon mais dans ce dossier encore, l’affaire est loin d’être dans le sac à Lyon. Car en dépit de son jeune âge, Pierre Kalulu a des exigences : il souhaite des garanties sur son temps de jeu et un salaire équivalent à ce que Séville et le Milan AC lui proposent. Autant dire que Jean-Michel Aulas aura du pain sur la planche dans les prochaines semaines…