OL : Aulas ne s’en remet pas, Blanc en remet une couche

OL : Aulas ne s’en remet pas, Blanc en remet une couche

Photo Icon Sport

Vainqueur de son huitième de finale aller de Ligue des Champions contre la Juventus Turin (1-0), l’Olympique Lyonnais arrivera en Italie avec un avantage. Suffisant pour résister aux Bianconeri ? Rien n’est moins sûr selon Laurent Blanc.

On ne cesse de le répéter, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais risquent de souffrir physiquement en Ligue des Champions. Contrairement à leurs adversaires, les deux représentants de Ligue 1 n’ont pas repris leur championnat définitivement arrêté en raison de la crise sanitaire. Résultat, pendant que la Juventus Turin termine sa saison pour tenter de décrocher un nouveau titre en Serie A, le club rhodanien devra se contenter d’un match officiel, la finale de la Coupe de la Ligue contre les Parisiens le 31 juillet, avant le huitième retour face aux Italiens. Il faut donc s’attendre à un écart physique, celui dénoncé à de nombreuses reprises par Jean-Michel Aulas.

Le président de l’Olympique Lyonnais sera donc ravi de voir Laurent Blanc insister sur le handicap des Gones avant leur déplacement à Turin prévu le 7 août. « Lyon a un but d'avance, mais les équipes françaises ne seront pas favorites à cause de l'interruption de la Ligue 1. Ne pas jouer de matchs officiels est loin d'être un détail, a souligné l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain dans Tuttosport. Cela dit, je ne crois pas que ce sera aussi facile pour l'équipe de Sarri. » Pour rappel, le Cévenol a longtemps été annoncé à Lyon en début de saison avant l’arrivée de Rudi Garcia.