OL : Aulas et Juninho, une fin triste à en pleurer

OL : Aulas et Juninho, une fin triste à en pleurer

Icon Sport

Depuis le mois de décembre dernier, Juninho a quitté l'Olympique Lyonnais. Pour Jean-Michel Aulas le coup a été rude, et le président de l'OL fait des confidences touchantes sur cette rupture.

Il y a un an encore, Juninho et l’OL ne faisaient qu’un, même si le directeur sportif lyonnais sortait d’une saison éprouvante marquée par l’erreur de casting qu’il avait initié en revenant à Lyon avec Sylvinho comme entraîneur, puis en prenant de plein fouet les accusations de Rudi Garcia à son encontre avant que ce dernier quitte le poste de technicien en mai 2021. Cependant, avec la signature de Peter Bosz et un mercato qui semblait ambitieux, la légende brésilienne de l’Olympique Lyonnais paraissait avoir retrouvé de la sérénité. Mais une interview accordée à RMC, sans que le club soit prévenu, faisait tout exploser. Le 17 novembre, s’exprimant dans l’émission de Jérôme Rothen, le directeur sportif de l’OL lâchait une bombe : « J’espère bien finir la saison et à la fin, normalement, c’est fini. J’ai envie de me reposer un peu, et peut-être essayer de voir d’autres choses, pourquoi pas passer mon diplôme d’entraîneur (...) Ce n’est pas une menace, on est des adultes. J’aime le club, j’ai beaucoup de respect pour le président, pour l’institution. J’ai de la gratitude, mais j’ai aussi beaucoup donné à ce club, il ne faut pas l’oublier non plus ».

Juninho ne répond plus à l'OL

Pour Jean-Michel Aulas, qui ne savait pas ce que Juninho allait dire, le choc a été brutal et tout a soudainement changé. L’avenir de Juninho n’était plus à l’OL, et la situation dégénérait totalement puisque finalement le Brésilien quittait le club dans la discrétion la plus totale non pas à la fin de la saison, mais pendant les fêtes de fin d’année. Dans un long entretien accordé ce lundi au Progrès, le président de l’Olympique Lyonnais avoue que pour lui cela a été un vrai coup au moral, d’autant que la rupture a été aussi brutale que totale entre Juninho et lui. « C’est comme un enfant qui vous quitte. J’ai tout fait, j’ai essayé de reprendre contact, pour Noël, pour le jour de l’an, pour son anniversaire. Mais il ne répond pas », avoue, visiblement touché et peiné par cette situation, Jean-Michel Aulas.