OL : Aulas écrit à la LFP pour défendre son idée folle

OL : Aulas écrit à la LFP pour défendre son idée folle

Photo Icon Sport

Le président de l'Olympique Lyonnais s'acharne à vouloir faire terminer la saison 2019-2020 malgré le choix officiel du Gouvernement confirmé par la FFF. 

24 heures après l’annonce par Edouard Philippe de la fin de la saison 2019-2020 de Ligue 1 et de Ligue 2, Jean-Michel Aulas ne semble pas du tout vouloir obtempérer aux ordres du gouvernement, lequel a été très clair concernant la saison actuelle, et un peu moins sur le début de la prochaine. Pour le président de l’Olympique Lyonnais, la saison ne peut pas s’arrêter comme cela, et dans un mail envoyé à la Ligue de Football Professionnel, Jean-Michel Aulas a de nouveau avancé sa théorie des playoffs afin de déterminer un classement définitif en Ligue 1.

 Et Jean-Michel Aulas de développer sa thèse. « Si l'on peut entendre que la saison blanche n'est pas totalement juste vis-à-vis des 27 journées effectuées entièrement, le même raisonnement s'applique sur le fait de déterminer un classement sur la base de 27 ou 28 journées, alors qu'il restait dix journées à jouer (et les statistiques des dix dernières journées sont très claires sur le sujet, c'est-à-dire que le classement à la J28 et celui de la J38 sont systématiquement différents), que les adversaires n'ont pas été les mêmes (et notamment pour les clubs ayant joué deux fois le PSG) et que le nombre de matchs joués à l'extérieur et à domicile est différent entre les clubs. La seule solution limitant ces injustices et représentant un compromis entre les deux solutions est la mise en place de playoffs permettant de finir la saison et prenant en compte par un système de tête de série les résultats des 27 premières journées jouées », écrit dans ce mail, que s’est procuré Le Parisien, le président de l’Olympique Lyonnais.

Même si cette histoire peut évidemment faire les affaires de son club, Jean-Michel Aulas y voit aussi un bon signal envoyé à tout le monde et une façon financière de sauver ce qui peut l’être pour les clubs de Ligue 1. « Ces playoffs permettraient de dynamiser la reprise d'activité qui se matérialisera auparavant pour le retour à l'utilisation des transports en commun et il n'y a pas plus de risques signifiants à jouer au football que d'utiliser le métro (…) Le protocole signé par la LFP avec Canal + est clair : l'arrêt du championnat entraînera le non-paiement du solde dû par Canal + et ce sera la même chose pour BeIN. Cette conséquence économique catastrophique (à laquelle il faut ajouter l'impact sponsoring) est d'autant plus regrettable que l'on est dans une période où la demande de contenu TV est énorme », fait remarquer le boss de l’OL. Pas sûr que tout cela ne réussisse à convaincre ses confrères présidents de Ligue 1 jeudi lors de la réunion de la Ligue de Football Professionnel.