OL : Aulas a pris une énorme carotte, Di Meco jubile

OL : Aulas a pris une énorme carotte, Di Meco jubile

Photo Icon Sport

Mardi après-midi, l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas a officiellement été débouté par le Conseil d’Etat.

En effet, la plus haute juridiction administrative de France a rejeté la requête de l’OL, qui réclamait la reprise de la saison 2019-2020 de Ligue 1. Même s’il n’a pas officiellement abdiqué, Jean-Michel Aulas a donc perdu son combat, qu’il menait depuis de longues semaines, afin d’obtenir le feu vert des autorités pour reprendre la saison en France, comme c’est le cas en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne. Ce ne sera pas le cas et visiblement, cela fait des heureux. Sur l’antenne de RMC, Éric Di Meco a par exemple titillé le président de l’OL avec un ton ironique que JMA n’appréciera guère…

Di Meco rigole pour Lyon... pas pour Lille

« Cette décision du Conseil d’Etat est bizarre. Car tu valides le fait que Lille, à un point du troisième, n’a rien le droit de dire, alors qu’en jouant 10 matchs de plus, Lille aurait pu être troisième de L1 et aller en Ligue des Champions… Par contre, tu valides Toulouse, qui a 25 points de retard sur le premier non-relégable… Les conséquences économiques, elles sont pour tout le monde. L’OL débouté ? Au final, la morale de cette histoire, c’est que celui qui s’est le plus battu pour aller au Conseil d’Etat, à savoir Aulas, c’est lui qui prend la carotte (rires) » a indiqué le consultant du Super Moscato Show et de l’After Foot. Désormais, les cartes sont dans les mains de la LFP qui doit se pencher sur la possibilité d’une Ligue 1 à 22 clubs la saison prochaine. Mais quoi qu’il arrive, l’OL a perdu son combat : la saison 2019-2020 ne reprendra pas.