OL : Arsenal lâche l'affaire, Aouar reste

OL : Arsenal lâche l'affaire, Aouar reste

Icon Sport

Très souvent, le nom d’Houssem Aouar a été associé à Arsenal durant ce mercato estival. Le transfert n’a toutefois aucune chance de voir le jour.

A moins d’un improbable retournement de situation d’ici à minuit, Houssem Aouar va rester à l’Olympique Lyonnais. Titulaire indiscutable aux yeux de Peter Bosz en ce début de saison, l’international français ne rejoindra en tout cas pas Arsenal. En effet, le très bien informé Fabrizio Romano affirme sur son compte Twitter que les Gunners n’ont aucunement l’intention de soumettre une offre de dernière minute à l’OL pour le transfert d’Houssem Aouar, lequel va donc devoir attendre un an supplémentaire avant de quitter le Rhône, alors qu’il dispose d’un bon de sortie accordé par Jean-Michel Aulas il y a deux ans. Un peu plus tôt durant ce mercato, la Juventus Turin et Manchester City ont également pris la température du dossier Houssem Aouar.

Arsenal lâche l'affaire pour cet été

Mais l’entourage du joueur et les nombreux intermédiaires ont parfois freiné les ardeurs des prétendants, tout autant que la fragilité physique d’Houssem Aouar, pas épargné par les blessures depuis quelques mois. Pour en revenir à Arsenal, il n’est pas impossible que les Gunners reviennent à la charge cet hiver ou plus probablement l’été prochain. Mais en ce qui concerne le mercato estival de 2021, le défenseur Takehiro Tomiyasu, recruté en provenance de Bologne pour environ 20 millions d’euros, devrait être la dernière recrue. Pour le reste, Arsenal se contente de gérer les ultimes départs. Hector Bellerin a notamment de grandes chances de partir. Un temps courtisé par Barcelone ou encore Tottenham, l’Espagnol pourrait finalement atterrir dans un club moins huppé, au Bétis Séville. Enfin en ce qui concerne Lyon, la probabilité de voir un renfort en attaque est désormais très faible. En défense toutefois, une surprise n’est pas à exclure et le contact a été établi avec Jérôme Boateng, libre de tout contrat.