OL : Anthony Lopes et si c'était lui la vraie victime ?

OL : Anthony Lopes et si c'était lui la vraie victime ?

Photo Icon Sport

Depuis deux jours, Anthony Lopes est la cible de nombreuses critiques en raison de sa sortie dangereuse sur Romain Thomas à Angers.

Pour rappel, le Portugais a été contraint de gérer une intervention aérienne délicate dès la 2e minute de jeu à Angers, dimanche après-midi. Et la polémique s’est enflammée, dans la mesure où le Portugais est sorti le genou en avant et a violemment percuté Romain Thomas, lequel a gardé de sacrés stigmates de cette intervention. Au micro de RMC, les deux hommes ont eu l’occasion d’échanger et Anthony Lopes était clairement entendu comme le coupable dans cette histoire. Mais pour le champion du monde Lionel Charbonnier, il est trop facile de taper sur Anthony Lopes, lequel prend également des risques pour son intégrité physique et peut subir des fautes dans ce genre de situation selon lui.

« C'est un super gardien mais il gagnerait à canaliser son énergie. Quand on fait des sorties comme ça, on perd de l'influx. Si je devais être son coach, je lui demanderais de faire attention sur cet aspect. À force, il n'échappera pas au délit de sale gueule. L'arbitre a eu raison de ne pas siffler car c'est l'Angevin qui fait la faute en premier. Quand la balle est en l'air, il doit s'arrêter, or on le voit clairement regarder en direction de Lopes. En revanche, sur la fin de l'action, l'arbitre peut donner un jaune voire un rouge au gardien de Lyon pour jeu dangereux. Regardez l'action sur Mbappé, pour moi, c'est le Parisien qui est fautif, reprend Charbonnier. Il sait très bien qu'il n'aura pas le ballon mais il y va quand même. À cette vitesse-là, cela ne pardonne pas. Un jour, cela peut faire très mal. Cela fait partie du métier, rappelle l'intéressé. À l'époque, je ne m'étais pas plaint. Si aujourd'hui, un gardien ne peut plus sauter dans ses six mètres. Cela va être compliqué » a jugé l’ancien gardien de l’AJA et des Bleus dans les colonnes du Parisien. Un discours qui devrait plaire à Anthony Lopes, particulièrement chahuté ces dernières heures.