Officiel : L’OL donne 48 heures à John Textor !

Officiel : L’OL donne 48 heures à John Textor !

La vente de l'OL est désormais à quitte ou double. Soit John Textor finalise ça rapidement, soit les actionnaires mettent un terme aux discussions dimanche soir. 

A l’Olympique Lyonnais, on commence à être habitué aux ultimatums. Dans le dossier du rachat du club rhodanien par John Textor, cela va forcément prendre fin à un moment. Après deux reports très médiatisés, le silence est de mise dans la vente du club à l’homme d’affaire américain. Ce dernier attend toujours le feu vert des autorités anglaises pour regrouper l’ensemble des clubs dont il est propriétaire sur sa holding spécialisée Eagle Football. En Angleterre, l’accord des autres actionnaires de Crystal Palace que Textor au sein de la structure est demandé par la Premier League, et c’est pour le moment cela qui bloque la vente. Pour le reste, John Textor assure que tous les financements et tous les accords sont trouvés, et que plus rien d’autre ne bloque le rachat. 

La date est dépassée, l'OL en a marre

Mais le temps commence à manquer, sachant que les derniers délais ont été dépassés de longue date désormais. Et la lassitude prévaut désormais au sein d’OL Groupe, dont les actionnaires ont publié un communiqué ce vendredi. Ils ont tout d’abord constaté que l’opération n’était toujours pas réalisée à la date prévue. « A ladite date, Eagle Football a présenté la documentation finale signée suffisante pour réaliser l'Opération ; toutefois, Eagle Football n'était pas en mesure de procéder à la réalisation de l'Opération sans l'accord de la Premier League », a fait savoir l’OL, avant de publier la réponse de John Textor, pour qui tout est en règle, sauf l’accord de la Premier League. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

« La réalisation de l'apport de la participation dans le club de Crystal Palace a été retardée car elle est soumise à l'accord des autorités footballistiques britanniques (Premier League). Ces autorités ont requis l'accord de Crystal Palace et de ses actionnaires. A ce jour, l'accord de Crystal Palace et ses actionnaires (autres que moi-même), prérequis posé pour l'approbation de la Premier League, n'a pas encore été obtenu. Nous avons fait des progrès significatifs ces derniers jours et pensons être sur une bonne voie pour trouver un accord dans les tout prochains jours », assure ainsi John Textor, qui promet un règlement rapide du rachat. Cela devra être le cas car tout sera annulé dimanche s’il y a pas de signature définitive. 

« Compte tenu de ce qui précède, les Vendeurs et OL Groupe ont convenu d'accorder un délai supplémentaire à Eagle Football afin de finaliser ces différentes étapes. Les Vendeurs et OL Groupe décideront, dimanche soir, de la suite à donner à l'Opération au regard des avancées réalisées d'ici là », a prévenu le club lyonnais et ses actionnaires, histoire de prévenir que la fin de la partie allait être sifflée si rien de nouveau n’arrivait dans le courant du week-end.