Lorient-OL : Il accuse Lyon d'avoir tenté le pire

Lorient-OL : Il accuse Lyon d'avoir tenté le pire

Icon Sport

Initialement prévue dimanche à 13 heures, la rencontre entre le FC Lorient et l'OL n'aura finalement pas lieu. La raison ? L'état de la pelouse du Moustoir. 

L'OL a eu la mauvaise surprise de découvrir l'état de la pelouse du FC Lorient ces derniers jours. La faute à des périodes de sécheresse et au festival interceltique. Du coup, la gronde est vite montée, avec la ferme intention de ne pas jouer si les Merlus ne prenaient pas en charge la situation. Mais le FC Lorient n'a bien évidemment pas pu régler le problème en quelques jours. Du coup, la rencontre entre Bretons et Rhodaniens a tout simplement été reportée à une date ultérieure. De quoi faire grincer des dents l'OL, qui aurait apparemment joué des coudes pour tenter de faire pression sur le FC Lorient. 

L'OL, un sale coup fait à Lorient ? 

C'est en tout cas ce qu'annonce Mohamed Toubache-Ter sur son compte Twitter. « Ce qui m’emmerde et m’attriste pour Lorient, ce n’est pas le fait de voir ce match reporté. C’est tout autre chose. Il y a eu une tentative de le faire perdre ce match sur tapis vert et il y a même eu tentative de faire jouer ce match à Lyon sans inverser le match retour », a notamment indiqué l'ancien de la communication d'Angers, lassé par le comportement de l'OL dans cette histoire. Sur sa lancée, Mohamed Toubache-Ter rajoutera en répondant à un internaute : « Avec tout le respect que j’ai pour toi et Dieu seul sait que le débat est toujours constructif avec toi mais je savais pas qu’une pelouse pouvait vous mettre dans cet état. Je t’invite à demander le report du match si jamais Lyon va jouer dans un champ de patates lors d’un 32eme ». Si l'OL ne jouera donc pas contre Lorient ce dimanche, le club va pouvoir continuer de travailler sur son mercato. Du côté des départs, les dossiers Houssem Aouar et Lucas Paqueta, courtisés en Premier League, sont toujours sur le grill. Côté arrivées, Peter Bosz souhaite toujours voir un numéro 6 débarquer à l'OL.